/news/society

«J’avais de la peine et de la rage en moi» - Jemmy Echaquan Dubé

TVA Nouvelles

Rage, colère, tristesse : la comédienne Jemmy Echaquan Dubé admet avoir eu de la difficulté à visionner les terribles images du décès de Joyce Echaquan, une membre de sa communauté, mais aussi de sa famille.

• À lire aussi: Mort de Joyce Echaquan: la préposée également congédiée

• À lire aussi: La femme attikamek tenue de «fermer sa gueule»

• À lire aussi: Le cas de l'hôpital de Joliette sera priorisé, dit la ministre D'Amours

Celle qui a notamment interprété Daisy dans la deuxième saison de la série Fugueuse se rendait sur un plateau de tournage lorsque Joyce Echaquan a diffusé en Facebook live ses derniers moments à l’hôpital de Joliette.

«J’ai vu les vidéos en sortant. C’était choquant, j’ai eu de la misère à rester calme. J’avais de la peine et de la rage en moi. Je ne peux pas imaginer ce que ça peut être d’être seule devant ces personnes et que ta vie est entre leurs mains», a déclaré la comédienne en entrevue à LCN.

Jemmy Echaquan Dubé est née dans la communauté attikamek de Manawan, où vivait aussi Joyce Echaquan, la cousine de sa mère. Si elles s’étaient perdues de vue depuis quelques années, Jemmy est aussi ébranlée que le reste de sa communauté.

«Ce ne sont pas des cas isolés. Il y a tellement de racisme à Joliette, déplore la jeune femme. Ce n’est pas tout le monde, ce sont des individus, mais ce qui est dangereux, c’est que ces individus, ils ont notre vie entre leurs mains», dit-elle.

La comédienne sait de quoi elle parle puisqu’elle a elle-même vécu à Joliette, où elle a été l’école. Le racisme, elle l’a vécu.

«Il faut décoloniser et former ces gens afin qu’ils puissent vraiment nous connaître. Ce sont nos voisins et on devrait se connaître», plaide-t-elle.

Après la commission Viens au Québec et l'Enquête sur les femmes autochtones disparues et assassinées (EFADA), les gouvernement n’ont plus aucune raison de ne pas mettre en place les recommandations contenues dans ces rapports, dit Jemmy Echaquan Dubé.

«Je ne comprends pas pourquoi ça prend autant de temps, indique-t-elle. Elles sont là les recommandations.»

Dans la même catégorie