/news/coronavirus

Le FTA investit près de 250 000 $ dans la création en soutien aux artistes

Agence QMI

COURTOISIE NANS BORTUZZO

Afin de permettre aux artistes de laisser libre cours à leur imagination foisonnante en ces temps de pandémie, le Festival TransAmériques (FTA) a mis sur pied une nouvelle initiative liée au développement.

• À lire aussi: Cœur de pirate reprend le contrôle avec une nouvelle chanson

• À lire aussi: Le milieu du cinéma demande des explications

Au total, 27 projets amorcés par 42 créateurs québécois et canadiens prendront de l’envergure grâce aux Respiration du FTA, dont l’enveloppe est garnie de 244 000 $ destinés à la danse et au théâtre.

Des espaces et des moments seront donc consacrés à diverses coproductions, projets de recherche et résidences de création sans dates butoir ou promesses de résultats tangibles. Ce sont plus de 100 personnes oeuvrant dans le milieu culturel qui seront de la partie.

«Pour que les artistes puissent reprendre leur souffle, pour qu’ils puissent se remettre au travail, pour imaginer une relance inspirante et intelligente des arts de la scène, c’est le temps et l’espace qui sont les plus précieux», explique Martin Faucher, directeur artistique et codirecteur général du FTA, dans un communiqué.

Au printemps dernier, toujours en raison de la COVID-19, les organisateurs du FTA ont été forcés d’annuler leur 14e édition. Les artistes et eux ont maintenant rendez-vous avec le public du 26 mai au 10 juin 2021.