/news/coronavirus

Sport scolaire: des écoles annulent leurs activités sportives

Daphnée Dion-Viens | Journal de Québec

Devant l’incertitude et l’augmentation des cas de COVID-19 dans le réseau scolaire, des écoles prennent les devants en décidant d’annuler leurs activités sportives jusqu’à nouvel ordre. 

• À lire aussi: Dur de respecter les consignes près des écoles

• À lire aussi: Comment convaincre les jeunes des dangers du coronavirus?

• À lire aussi: Masque obligatoire en classe: d’autres avenues à explorer d’abord

À l’école secondaire de Rochebelle, à Québec, les élèves ont été informés jeudi que toutes les activités sportives en soirée sont suspendues jusqu’à nouvel ordre.  

«Les camps de sélection prévus sont donc reportés pour toutes les disciplines et les activités qui étaient déjà débutées le sont également», peut-on lire dans un courriel envoyé aux parents. 

Plusieurs écoles secondaires ont pris des décisions semblables au cours des dernières heures, indique Gustave Roel, directeur général du Réseau du sport étudiant du Québec (RSEQ), considérant l’incertitude qui règne et l’augmentation des cas positifs dans les écoles. 

Des écoles «ne veulent plus faire miroiter aux jeunes qu’ils ont une possibilité de jouer cet automne», laisse-t-il tomber. 

Jeudi en point de presse, le directeur national de santé publique, le Dr Horacio Arruda, a indiqué que des précisions concernant la pratique du sport scolaire et civil en zone rouge seront annoncées lundi.