/news/currentevents

Un motocycliste dans l’embarras après un grand excès de vitesse

Dominique Lelièvre | Journal de Québec

GEN-La Sûreté du Québec qui fait des vérification du au Coronavirus

MARIO BEAUREGARD/AGENCE QMI

Un motocycliste de la région de Portneuf regrette sans doute amèrement un excès de vitesse qui a permis aux policiers de retenir contre lui une myriade d’autres infractions.

L’homme dans la quarantaine a été pris en défaut par des policiers dans le secteur de la rue du Pont à Pont-Rouge, mercredi vers 17h30, lui qui roulait à 160 km/h dans une zone de 80 km/h, soit le double de la limite permise, selon la Sûreté du Québec.

Or, ce n’était que le début des soucis pour ce contrevenant, qui habite à Pont-Rouge.

D’abord, il avait les capacités affaiblies, alors qu’il était soumis à la tolérance zéro pour l’alcool, ce qui a conduit à son arrestation, sur le chemin Grand Capsa, dans la même municipalité.

Après les vérifications d’usage par les agents de la paix, il s’est avéré que son permis de conduire était sanctionné.

En plus, l’immatriculation de son bolide était impayée, sans compter que sa plaque était factice, a fait savoir la police dans un communiqué.

Ajoutons qu’il ne détenait pas non plus une attestation d’assurance valide.

L’individu a été soumis au test de l’éthylomètre, après quoi il fut libéré par citation à comparaître à une date ultérieure.

Son grand excès de vitesse lui a valu un constat d’infraction au montant de 1533 $ et 14 points d’inaptitude dans son dossier de conduite.

Son permis de conduire a été sanctionné pour une période de 90 jours supplémentaires et la moto a été saisie pour une période de 30 jours.

Il devrait également recevoir des constats pour les diverses autres infractions constatées.