/finance/homepage

La prolongation de la PCU va coûter 6,3 G$ au gouvernement fédéral

La prolongation de la Prestation canadienne d’urgence (PCU) pendant quatre semaines va coûter 6,3 milliards $ au gouvernement fédéral, selon le Directeur parlementaire du budget (PDB), qui évalue que la facture totale de la PCU se chiffrera à 82,3 milliards $.

• À lire aussi: Le discours du Trône officiellement adopté

• À lire aussi: PCU: un moratoire réclamé sur le remboursement

Le (DPB) a fait état mercredi de ces importantes dépenses que la crise de la COVID-19 engendre à Ottawa, alors que le pays est plongé dans la deuxième vague du virus.

Selon le DPB, la mise en place de la PCU coûtera ainsi au total 82,3 milliards $, incluant les 6,3 milliards $ supplémentaires qui permettent le prolongement des prestations jusqu'à 28 semaines, soit 500 $ par semaine pour les travailleurs licenciés en raison de la pandémie.

La prestation canadienne de la relance économique (PCRE), qui propose une prestation de 500 $ par semaine pour un maximum de 26 semaines pour les travailleurs qui ne sont pas admissibles à l’assurance-emploi, se chiffrera à 12,9 milliards $ pour 2020-2021 et à plus de 5 milliards l’an prochain.

En ce qui a trait à la Prestation canadienne de maladie pour la relance économique (PCMRE), qui permet d’offrir des congés de maladie aux Canadiens affectés par la COVID-19, elle coûtera 599 millions $ en 2020-2021 et 550 millions $ en 2021-2022, toujours selon le DPB.

Enfin, la Prestation canadienne de la relance économique pour proches aidants (PCREPA) va coûter 1,2 milliard $ en 2020-2021 et 214 millions $ l’an prochain. Elle offre un avantage imposable de 500 $, pendant 26 semaines, aux personnes qui doivent manquer au moins 50 % de leur semaine de travail pour s’occuper d’un proche touché par la COVID-19.