/buzz/homepage

À 102 ans, elle prend toutes les précautions pour voter

TVA Nouvelles

Une centenaire de Chicago, dans l’État de l’Illinois, a tenu à tout prix à voter pour l’élection présidentielle américaine.

Bea Lumpkin, 102 ans, n’a jamais raté une élection depuis qu’elle a l’âge de voter et s’est dit que ce n’était pas une pandémie qui allait l’empêcher de le faire.

«Mais parce que j’ai 102 ans, ma famille a insisté pour que je prenne toutes précautions pour ne pas attraper la COVID-19» a-t-elle raconté au Washington Post.

Mme Lumpkin a donc enfilé sa combinaison de protection contre les matières dangereuses pour se rendre à la boîte aux lettres la plus proche et poster son bulletin de vote.

«Je ne crois pas que c’était risqué de poster mon bulletin de vote. Les travailleurs du service postal nous ont assurés que nos bulletins se rendront à destination. Je pense même qu’ils feront plus que leur possible pour que tout se passe bien», a-t-elle dit.

L’ancienne professeure voulait souligner le 100e anniversaire du 19e amendement qui a donné le droit de vote aux femmes aux États-Unis.

Féministe de longue date, Bea Lumpkin encourage les femmes à fêter cet anniversaire et à protéger leurs droits en votant.

«Ça a toujours été important de voter, mais cette élection, c’est l’une des plus importantes de ma vie», a-t-elle lancé.

«Pas seulement parce qu’on est au milieu d’une pandémie, mais aussi parce que notre démocratie est en jeu.»