/regional/troisrivieres/mauricie

L'enseignement virtuel, otage de la technologie

Sébastien Houle | TVA Nouvelles

L'accès à Internet haute vitesse n'est pas donné à tous dans la région de Shawinigan, en Mauricie. Le retour à un confinement généralisé et à l'école en mode virtuel poserait d'importants défis pour plusieurs.

Marie-Pierre Blais, une citoyenne de Saint-Boniface et mère de trois enfants, devra s'en remettre à ses données de cellulaire pour pouvoir suivre le rythme scolaire. Et encore, même à plus de 300 $ par mois, les données sont limitées. Une fois le forfait expiré, elle devra basculer en basse vitesse et oublier les réunions de groupe sur les différentes plateformes.

Mme Blais est loin d'être une exception. Le Centre de services scolaire de l'Énergie dessert environ 9500 élèves, dont 600 à 700 qui n'ont pas accès à Internet haute vitesse, voire à Internet tout court.

Afin de pallier aux lacunes des infrastructures, les autorités scolaires comptent mettre en place des bornes WiFi dans les différents établissements scolaires, de même que fournir de l'équipement informatique aux parents, pour permettre à tous de télécharger documents et matériel pédagogique, si la situation le commandait.

Si l'accès à Internet demeure un défi, les appareils informatiques seraient suffisants pour que chaque élève puisse retourner à la maison avec l'équipement nécessaire. Les autorités scolaires se seraient aussi assuré que chacun soit familier avec les plateformes d'enseignement virtuel.