/news/coronavirus

Un salaire horaire de 9,66$ pour des nouveaux préposés aux bénéficiaires

TVA Nouvelles

Des nouveaux préposés aux bénéficiaires (PAB) qui arrivent en renfort dans le système de santé publique sont déçus par le tout premier chèque de paye qu’ils ont reçu.

• À lire aussi: Nouveau préposé déjà désillusionné

• À lire aussi: EN DIRECT | Les derniers développements sur le coronavirus

• À lire aussi: Postes Canada anticipe des retards pour les Fêtes

Les préposés rencontrés par TVA Nouvelles tenaient à le dire : ils n’ont pas choisi la profession pour l’argent, mais parce qu’ils voulaient répondre à l’appel du premier ministre Legault.

Un préposé qui a accepté de se confier à TVA Nouvelles a reçu un maigre 600$ pour 72 heures de travail réparties sur deux semaines. Le taux horaire inscrit : 9,66$ de l’heure, ce qui représente moins de la moitié du salaire qui leur avait été promis.  

Le gouvernement Legault avait déclaré au printemps dernier qu’un salaire de 26 $ de l’heure attendait les nouveaux PAB. Il s’était ensuite ravisé en parlant d’un montant de 20,55$ de l’heure, plus des primes. 

Un deuxième préposé que nous avons rencontré n’a même pas eu droit à ses primes sur son talon de paye.

Ce préposé a l’impression d’être pris en otage par le gouvernement. 

S’il choisit d’abandonner la profession, il doit rembourser la formation qu’il a suivie au coût de 9000$.

Un des préposés rencontrés a finalement donné sa démission malgré la somme importante qu’il devra remettre.

Au CIUSSS de la Capitale-Nationale, on indique qu'il est possible des erreurs se soient glissées dans certaines paies.

À Québec, le Conseil du Trésor s'est rabattu sur le ministère de la Santé. Il a affirmé que les primes étaient bel et bien en place.

Il n'en demeure pas moins que les nouveaux préposés aux bénéficiaires se plaignent du fait qu'ils ne touchent pas un salaire de 26$ l'heure - incluant les primes - comme leur avait promis Québec. 

Par ailleurs, le gouvernement a fait savoir que les négociations pour adopter une nouvelle convention collective avec les professionnels en soins de santé se poursuivaient.

Dans la même catégorie