/news/coronavirus

Appel à la vigilance à l’aube du long week-end de l’Action de grâce

TVA Nouvelles

Les maires de plusieurs municipalités appellent leurs citoyens à ne pas se laisser tenter par l’appel des bars et restaurants ouverts dans les zones orange en ce long week-end de l’Action de grâce. 

• À lire aussi: EN DIRECT | Les derniers développements sur le coronavirus

• À lire aussi: Le Québec rapporte 1102 nouveaux cas et 22 décès

«On est conscient qu’une longue fin de semaine, c’est une grande tentation, mais on demande aux gens de résister», a affirmé le maire de Laval, Marc Demers. 

Il invite les citoyens à la discipline afin d’éviter une hausse des cas de la COVID-19 la semaine prochaine. 

«On sait que c’est un sacrifice, mais c’est nécessaire», a-t-il ajouté. 

Le maire de Saint-Hyacinthe, Claude Corbeil, prévient que l’indiscipline pourrait pousser sa ville à passer en zone rouge. 

«Saint-Hyacinthe est encore au palier orange pour l’instant, mais si la tendance se maintient, elle pourrait basculer très bientôt au palier rouge, comme c’est le cas dans bien des villes avoisinantes», a-t-il indiqué par écrit. 

Présence policière  

La Sûreté du Québec (SQ) ne prévoit pas faire de barrages dans la grande région de Montréal pour surveiller les déplacements entre les zones. 

Le corps policier a cependant indiqué, sur Twitter, qu’il sera tout de même présent sur les routes de la province pour assurer la sécurité des automobilistes en ce long congé. 

Les policiers de la SQ profiteront de leurs opérations en sécurité routière pour aussi sensibiliser «les usagers de la route sur les déplacements en fonction des différents paliers d’alerte COVID-19», peut-on lire dans une publication.