/news/world

Les derniers développements sur le coronavirus le 9 octobre

Agence France-Presse, TVA Nouvelles, Journal de Montréal, Journal de Québec et Agence QMI

Que ce soit au Québec ou ailleurs sur la planète, la pandémie de la COVID-19 bouleverse nos vies depuis plusieurs mois.

Vous retrouvez ici toutes les nouvelles au fil de la journée liées à cette crise qui frappe la population, les gouvernements et l'économie.  

DERNIER BILAN 23h30

PLANÉTAIRE

Cas: 36 796 047
Morts: 1 067 060
Rétablis: 25 577 703

ÉTATS-UNIS

Cas: 7 662 798
Morts: 213 739
Rétablis: 3 039 089

CANADA

La situation au Canada:

Québec: 84 094 cas (5936 décès)

Ontario: 57 681 cas (2997 décès)

Alberta: 19 718 cas (283 décès)

Colombie-Britannique: 10 066 cas (245 décès)

Manitoba: 2428 cas (30 décès)

Saskatchewan: 2034 cas (24 décès)

Nouvelle-Écosse: 1089 cas (65 décès)

Terre-Neuve-et-Labrador: 277 cas (4 décès)

Nouveau-Brunswick: 238 cas (2 décès)

Île-du-Prince-Édouard: 61 cas

Yukon: 15 cas

Territoires du Nord-Ouest: 5 cas

Nunavut: 0 cas

Canadiens rapatriés: 13 cas

Total: 177 719 cas (9586 décès)

20h00 | Autres cas positifs chez l’Armada et le Phoenix

À la lumière de nouvelles informations obtenues par Le Journal, le nombre de cas positifs à la COVID-19 continue d’augmenter dans l’environnement de l’Armada de Blainville-Boisbriand et du Phoenix de Sherbrooke. Un covoiturage pourrait être la source d’une nouvelle infection, a-t-on appris.  

Phoenix

Photo courtoisie, Vincent L.-Rousseau – Phoenix de Sherbrooke

19h15 | Éclosion dans un centre pour itinérants à Gatineau

 Le centre d’hébergement d’urgence pour itinérants de Gatineau est frappé par une éclosion de COVID-19, alors que trois de ses usagers ont reçu un résultat positif à un test de dépistage. 

Photo Jean-François Desgagnés

19h10 | COVID-19: une période de grâce pour Shawinigan

 Shawinigan résiste au rouge, mais les citoyens ne sont font pas d'illusions et les restaurateurs souhaitent profiter d'une période de grâce. 

19h00 | Les propos de Trump sur un «remède» à la COVID-19 créent la confusion, selon le Dr Fauci

Les propos de Donald Trump, qui s’est félicité de sa guérison de la COVID-19 grâce à un traitement expérimental qu’il a qualifié de « remède », peuvent créer « beaucoup de confusion », a estimé vendredi Anthony Fauci, l’un des principaux experts du gouvernement américain sur le coronavirus.  

18h45 | Les tests rapides sont arrivés au Québec

De nouvelles technologies permettant de réaliser en moins d’une heure le dépistage de la COVID-19 font leur apparition sur le territoire québécois. 

18h30 | Déplacements en temps de pandémie: «On voit la soupe chaude»

Les déplacements entre des régions en alerte rouge et des régions qui sont en zones jaunes ou orange suscitent des inquiétudes. Sur la Côte-Nord, autant les autorités de la santé publique que des propriétaires de bars demandent aux citoyens de respecter les directives pour éviter un difficile retour en arrière. 

18h15 | COVID-19: 38 nouveaux cas en Estrie

 L'Estrie a enregistré 38 nouveaux cas d’infection à la COVID-19 depuis jeudi. C'est la 3e fois depuis le début de la deuxième vague que la région franchit la barre des trente nouveaux cas. 

18h10 | Le prochain débat entre Trump et Biden annulé

Le deuxième débat entre Donald Trump et Joe Biden pour la présidentielle, initialement prévu jeudi prochain, a été annulé par la commission indépendante chargée de les organiser, a-t-elle déclaré vendredi. 

Course au remède

Photo AFP

18h00 | COVID-19: 23 nouvelles infections en Gaspésie

 La hausse des cas de COVID-19 se poursuit en Gaspésie, où 23 nouvelles infections ont été rapportées vendredi, pour un total de 549 cas depuis le début de la pandémie. 

17h00 | COVID-19: près de 178 000 infections au pays

 Le Québec et l’Ontario ont cumulé vendredi 1899 cas de COVID-19, ce qui indique que la deuxième vague est loin de s’essouffler dans les deux provinces les plus populeuses au pays. 

Photo Agence QMI, Dominick Gravel

16h45 | Trump tiendra un événement avec public à la Maison-Blanche

Donald Trump tiendra samedi à la Maison-Blanche son premier événement en public depuis son test positif à la COVID-19 la semaine dernière, a déclaré vendredi un haut responsable. 

AFP

16h30 | COVID-19: la situation se détériore à Drummondville

La situation se détériore de jour en jour dans la MRC de Drummond, qui a ajouté 37 nouveaux cas de COVID-19 à son bilan vendredi. À moins d’un revirement de situation, la région risque de demeurer en zone rouge longtemps. 

CAPTURE D’ECRAN TVA NOUVELLES / AGENCE QMI

15h45 | Le Portugal recense un record de nouveaux cas en six mois

Le Portugal a fait état vendredi du plus important nombre de nouveaux cas quotidiens de coronavirus des six derniers mois, les deux tiers des contaminations ayant eu lieu au cours de réunions familiales. 

AFP

14h54 | Le confinement ne fait que reporter la pandémie à plus tard, croit une chercheuse

La pause sanitaire décrétée par le gouvernement Legault pour une durée de 28 jours ne fait que reporter le problème de la pandémie à plus tard, en restreignant les citoyens qui sont le moins touchés par le virus.  

Pour arriver à vivre avec le virus en protégeant les personnes vulnérables, il faut complètement repenser notre approche dans la lutte contre la COVID-19, croit la Dre Annie Janvier, chercheuse, éthicienne, mais également maman de trois enfants. 

«On ne sera pas capable d’effacer le virus! Il n’y a pas vraiment de plan pour le moyen long terme. Seulement trois choses vont vraiment nous permette de mettre fin au virus : le vaccin qui tarde à arriver et qui ne sera pas donné à tous, les traitements (le cocktail Trump) qui ne va pas arriver tout de suite et l’immunité bouclier», explique-t-elle en entrevue sur les ondes de LCN.

Cette immunité bouclier est un principe qui consiste à protéger les plus vulnérables et les aînés en laissant la société ouverte. Selon elle, le confinement des personnes à risque serait plus court, mais surtout plus efficace, puisqu’une certaine immunité contre le virus pourrait se développer dans la population, et ce, assez rapidement. 

14h54 | Plus de 20 000 nouveaux cas en France

AFP

Les indicateurs de l'épidémie de Covid-19 se sont encore détériorés en 24 heures en France, avec une nouvelle hausse des malades en réanimation et plus de 20 000 nouveaux cas positifs, un nouveau record, selon les chiffres publiés vendredi par Santé Publique France.

Le nombre de malades du Covid-19 hospitalisés en réa a légèrement grimpé vendredi, selon l'agence sanitaire. Au total 1439 personnes sont en réanimation, soit 21 de plus que la veille, et encore un nouveau record depuis mai.

Les nouvelles admissions en réanimation, l'un des autres indicateurs importants pour suivre l'évolution de l'épidémie, puisque le principal enjeu est d'éviter que les hôpitaux ne soient débordés par un afflux massif de patients, sont en hausse également, avec 150 patients, soit 36 de plus que la veille.

Au pic de l'épidémie, début avril, plus de 7000 malades étaient hospitalisés dans ces services, essentiellement ceux qui avaient besoin d'être placés sous respiration artificielle. Ce nombre a ensuite fortement chuté jusqu'à fin juillet, puis a évolué dans une fourchette comprise entre 350 et 400 patients jusqu'à fin août, avant de reprendre une augmentation constante. La capacité nationale actuelle est d'environ 5000 lits de réanimation.

14h50 | Deuxième vague: les hôteliers «en détresse» manifesteront mardi à Québec

Photo d'archives, JEAN-FRANCOIS DESGAGNES

Désespérés par la crise qui les frappe de plein fouet, les hôteliers de la capitale se réuniront devant l'Assemblée nationale mardi pour lancer un cri du coeur. 

La pandémie a affecté de façon importante les hôteliers de la région. Le Journal écrivait d'ailleurs mardi que deux d'entre eux — le Manoir du Lac Delage et le Clarendon — allaient fermer leurs portes temporairement en raison de l'affluence trop faible. Vendredi, c'était au tour de l'hôtel Le Capitole d'annoncer une suspension de ses activités. 

Vendredi, les hôteliers ont annoncé la tenue d'une manifestation pour faire entendre leur message et «leur profonde détresse». «Les hôteliers et tous les propriétaires d’établissements d’hébergement, de par leur profession et leur formation, sont habituellement des gens discrets et conciliants. Pour qu’ils en viennent à se regrouper pour dénoncer publiquement la situation, c’est qu’ils sont vraiment en crise et qu’ils se sentent abandonnés», fait valoir l’Association hôtelière de la région de Québec (AHRQ), par voie de communiqué.

14h22 | Le SPVQ menace d’émettre des constats d’infraction aux élèves

Photo Simon Clark

La police de Québec prévient les parents qu’elle intensifiera sa présence aux abords des écoles et menace de sévir avec des constats d’infraction, s’il le faut, contre les élèves récalcitrants qui ne respecteront pas les règles sanitaires.

Le Centre de services scolaire des Découvreurs a acheminé aux parents, vendredi matin, une lettre rédigée par le Service de police de Québec (SPVQ). Le contenu de cette lettre en a fait sourciller plus d’un, alors que le gouvernement Legault continue d’affirmer publiquement qu’il n’a pas l’intention de se rendre jusque-là.  

Les policiers annoncent dans cette lettre qu’ils augmenteront leur présence «aux alentours des écoles à compter des prochains jours» et qu’ils «sensibiliseront les étudiants au respect des nouvelles mesures sanitaires».  

Le ton de la lettre, qui met l’accent d’abord sur la prévention, se corse par la suite. «Advenant le non-respect des mesures sanitaires, les policiers miseront d’abord sur la collaboration. Dans le cas contraire, le décret gouvernemental donne désormais le pouvoir aux policiers de donner un constat d’infraction», peut-on lire, une menace «à peine voilée» selon la mère d’un élève, indignée, qui nous a transmis la lettre.  

14h10 | L’Outaouais craint de virer au rouge

La hausse significative de cas de COVID-19 en Outaouais, et par ricochet à Ottawa, fait craindre à la direction de la santé publique régionale de virer au rouge d’un jour à l’autre.

«Les prochains jours seront cruciaux. Si nous ne réussissons pas à stabiliser le nombre de cas, nous passerons en zone rouge», conclut la directrice de la santé publique en Outaouais, la Dre Brigitte Pinard.

Tant l’Outaouais que la ville d’Ottawa ont établi de nouveaux records de cas quotidiens plus tôt cette semaine. De plus, les autorités de santé régionales craignent une hausse des déplacements interprovinciaux à l’approche du long week-end de l’Action de grâce.

«C’est une réalité avec laquelle nous vivons. Nous suivons la situation d’Ottawa de très près», confirme la médecin.

13h43 | Triste record de contagion au pays

Photo d'archives

 Le Canada a enregistré, hier, un triste record de nombre de cas déclaré de COVID-19 depuis le début de la pandémie. Le nombre de morts demeure toutefois faible.   

13h39 | Appel à la vigilance à l’aube du long week-end de l’Action de grâce

Les maires de plusieurs municipalités appellent leurs citoyens à ne pas se laisser tenter par l’appel des bars et restaurants ouverts dans les zones orange en ce long week-end de l’Action de grâce.  

13h11 | Le télétravail n'est pas pour tout le monde

Près de 30% des Québécois sont présentement en télétravail, mais ce mode de vie n'est pas fait pour tout le monde. Plusieurs travailleurs se tournent donc vers des espaces de travail commun, comme Tentaculaire, qui offrent des espaces fermés.

13h | La deuxième vague plus contagieuse que la première

Le nombre de cas quotidien déclaré de la COVID-19 durant la deuxième vague surpasse maintenant celui observé au printemps dernier. Le nombre de morts demeure toutefois faible.  

«Nous sommes à un tournant dans cette pandémie, a dit Justin Trudeau en anglais en point de presse, vendredi, en présentant les courbes du gouvernement fédéral. Non seulement la deuxième vague est en cours, mais hier, nous avons atteint le plus haut nombre de cas enregistrés quotidiennement, bien au-dessus de ce que nous avons vu ce printemps.» 

12h57 | Début des barrages routiers au Saguenay-Lac-Saint-Jean

Alors que plusieurs demandaient de contrôler les déplacements vers la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean, Québec mettra en place des points de contrôle dès vendredi après-midi en prévision du long congé.

Il ne s’agit pas de mesures coercitives, mais plutôt de la sensibilisation, assure-t-on. L’objectif est de limiter les déplacements entre les régions.

Les barrages devaient entrer en fonction dès vendredi après-midi.

12h44 | Du chocolat pour encourager les travailleurs de la santé

Un entrepreneur de la région de Valleyfield a décidé d'alléger le début de quart de travail du personnel de l'Hôpital du Suroît avec des petites douceurs.

Ce sont près de 1600 boîtes de chocolats fabriqués localement qui ont été distribuées aux employés qui commençaient leur journée.

Le but de cette initiative était de remercier les employés pour leur dévouement, leurs sacrifices et ces longues heures de travail.

12h35 | Justin Trudeau bonifie l’aide aux PME

Le premier ministre Justin Trudeau a dévoilé une série de mesures additionnelles pour aider les entreprises à affronter la deuxième vague de COVID-19, vendredi, y compris une nouvelle mouture très attendue du programme d’aide aux loyers commerciaux.

«Ce soutien ira directement aux entreprises qui ont perdu des revenus en raison de la crise», a-t-il souligné d’emblée, répondant ainsi à une critique de longue date du milieu des affaires.

11h29 | Six nouveaux décès attribués à la COVID-19 à Québec

Bien que la Capitale-Nationale enregistre une troisième journée consécutive sous la barre de 200 cas quotidiens, avec 144 nouveaux porteurs de la maladie, elle déplore six décès de plus.

11h15 | Plus de la moitié des Canadiens impatients de voyager dans le sud

Crème solaire

Photo Fotolia

Après sept mois de pandémie et avec le retour des températures plus fraîches, les Canadiens commencent à ressentir l’appel des pays chauds, plus de la moitié des répondants d’un sondage ayant indiqué qu’ils seront bientôt prêts à faire leurs valises.

Le coup de sonde d’Angus Reid, réalisé pour le compte du voyagiste Sunwing, indique que 56 % des gens songent à prendre des vacances dans le sud au cours de la prochaine année, malgré la résurgence de la COVID-19 depuis la fin de l’été.

11h04 | Le Québec rapporte 1102 nouveaux cas et 22 décès

INDIA-HEALTH-VIRUS-TEST

AFP

Le Québec rapporte 1102 nouveaux cas et 22 décès, portant le total à 84 094 personnes infectées depuis le début de la pandémie et 5936 morts.

Hier, la province recensait 1078 infections.

«On peut vraiment avoir une grosse réduction du nombre de contacts pendant trois jours», a lancé le premier ministre François Legault à la veille du long congé de l'Action de grâce.

11h03 | «Mission de la fin de semaine: aucun contact», demande Legault

Le premier ministre du Québec, François Legault, tient un point de presse en compagnie du député de Vachon, Ian Lafrenière. 

On apprenait, vendredi matin, que l’actuelle ministre des Affaires autochtone, Sylvie D’Amours, céderait sa place à l’ex-policier Ian Lafrenière. 

Sylvie D’Amours était dans la tourmente depuis les derniers jours, notamment en raison de sa gestion des événements entourant le décès tragique de Joyce Echaquan, mère de sept enfants, à l’hôpital de Joliette. 

10h54 | Trump veut faire une apparition à la télé et prouver qu’il est en bonne santé

Donald Trump, largement distancé par le démocrate Joe Biden dans les sondages à 25 jours de la présidentielle aux États-Unis, tentait vendredi de reprendre à tout prix sa campagne une semaine seulement après avoir été hospitalisé en raison de la COVID-19. 

10h24 | Coronavirus: la Russie bat son record de nouveaux cas quotidiens

AFP

 La Russie a enregistré vendredi 12 126 nouveaux cas quotidiens de coronavirus, dépassant le pic du mois de mai quand le pays observait un confinement strict qui pour l'heure n'est pas à l'ordre du jour.

 Le précédent record était de 11 656 contaminations en 24 heures au mois de mai. A l'époque, la grande majorité des commerces et lieux de loisir étaient fermés et les Russes confinés dans l'espoir de stopper le virus.

10h16 | Microsoft autorise ses employés à faire du télétravail ad vitam aeternam

AFP

Microsoft a décidé d'autoriser ses employés à travailler depuis leur domicile de façon permanente, mais ceux qui feront ce choix devront renoncer à leur espace de travail dédié dans les locaux du géant américain, affirme vendredi le site d'informations spécialisées dans les hautes technologies The Verge.

Alors que la grande majorité des employés de Microsoft travaille encore à domicile en raison de la pandémie de COVID-19, le fabricant de logiciels a dévoilé en interne des directives sur le «lieu de travail hybride» pour permettre une plus grande flexibilité une fois que les bureaux américains rouvriront, explique le site qui a eu accès à la note.

Au 30 juin, 163 000 personnes étaient employées par Microsoft, dont 96 000 aux États-Unis.

«Microsoft permettra désormais aux employés de travailler librement à domicile pendant moins de 50% de leur semaine de travail, ou aux cadres d'approuver le travail à distance permanent», écrit The Verge.

Interrogée par l'AFP, la société cofondée par Bill Gates n'a pas réagi dans l'immédiat.

9h15 | J.E dans l'épicentre de la COVID aux États-Unis

Consultez notre dossier spécial:

 J.E en Floride: choc entre itinérance et boom immobilier

 J.E en Floride | Voici la maison la plus chère de Fort Lauderdale

 J.E en Floride | Trump : «un danger pour les Américains»

 J.E dans l’épicentre de la COVID en Floride

9h04 | Walmart et Pharmaprix attendent Legault

Les enseignes Walmart et Pharmaprix (Loblaw) sont prêtes à répondre à l’appel du gouvernement Legault s’il réclame de l’aide pour réaliser des tests de dépistage à condition qu’une entente survienne entre Québec, l’Association québécoise des pharmaciens propriétaires et l’Ordre des pharmaciens.

Il faut dire qu’ailleurs à travers le pays, les magasins de Loblaw et les pharmacies Shoppers Drug Mart en Alberta ainsi qu’une soixantaine de Shoppers Drug Mart en Ontario offrent déjà gratuitement des tests « aux patients ne présentant pas de symptômes et jugés prioritaires ». 

8h35 | Madrid bientôt en état d’alerte

Confronté à une propagation du coronavirus qu'il juge «préoccupante», le gouvernement espagnol s'apprêtait vendredi à imposer l'état d'alerte dans la région de Madrid afin de rétablir le bouclage partiel de la capitale et de ses environs, annulé la veille par une décision de justice. 

SPAIN-VIRUS-HEALTH-PANDEMIC-POLICE

AFP

7h41 | Le Capitole Hôtel ferme à son tour

Un autre hôtel a décidé de fermer temporairement ses portes pour au moins quelques semaines. L'hôtel Le Capitole a annoncé la suspension de ses activités dans quelques jours.   

Photo d'archives, Stevens LeBlanc

6h09 | Russie: un bébé né de mère porteuse et bloqué à cause de la COVID retrouvé mort

5h21 | Le marathon de Tokyo reporté à octobre 2021, après les JO

Le marathon de Tokyo prévu en mars prochain a été reporté à après les Jeux olympiques qui devraient se tenir au Japon à l'été 2021 après avoir été eux-mêmes reportés d'un an en raison du coronavirus, ont déclaré vendredi les organisateurs.

5h13 | Plus de 1000 classes fermées au Québec

Un mois après la rentrée, le nombre de classes fermées au Québec dépasse maintenant le millier, un cap que les directeurs d’écoles ne s’attendaient pas à voir franchi si vite.  

masque école

Photo Chantal Poirier

4h45 | Espagne: le Conseil des ministres va étudier l'imposition d'un état d'alerte sanitaire à Madrid

Le gouvernement espagnol se réunit vendredi pour discuter de l'eventuelle mise en place d'un état d'alerte sanitaire à Madrid, après le rejet la veille par la justice du bouclage partiel de la capitale espagnole, pour lutter contre la deuxième vague de COVID-19.

Dans la même catégorie