/news/currentevents

Un rappeur et son complice épinglés pour une fraude

Erika Aubin | Le Journal de Montréal

Le rappeur Thierry Bury (photo) et Fredlee Maitre-St-Fleur (photo dans le texte) auraient commis des fraudes par cartes de crédit un peu partout au Québec, et même ailleurs dans le pays.

Photo Facebook

Le rappeur Thierry Bury (photo) et Fredlee Maitre-St-Fleur (photo dans le texte) auraient commis des fraudes par cartes de crédit un peu partout au Québec, et même ailleurs dans le pays.

Deux jeunes hommes ont été arrêtés jeudi par la Sûreté du Québec pour avoir dérobé près de 200 000 $ grâce à des fraudes par cartes de crédit commises dans plusieurs provinces.

Fredlee Maitre-St-Fleur, 25 ans, et Thierry Bury, 28 ans, font face à des accusations d’usage frauduleux d’une carte bancaire, de vol, d’escroquerie et de non-respect de conditions.

Selon la police, les deux hommes se procuraient des cartes de crédit prépayées et d’autres articles dans des magasins à grande surface en utilisant des cartes de crédit américaines possiblement obtenues par vol d’identité.

À la caisse, les arnaqueurs payaient avec une carte à bande magnétique qui demande un code spécifique, explique la SQ. Cependant, pour parvenir à faire autoriser la transaction, ils devaient utiliser un subterfuge.

« Il existe plusieurs stratagèmes dans ce genre ; on détourne l’attention du commis afin d’entrer le code nécessaire pour que la carte de crédit fraudée soit acceptée », prévient Carl Bélisle, responsable des enquêtes sur la criminalité financière organisée.

Ainsi, il s’écoulait plusieurs jours avant que le commerce se rende compte de l’arnaque.

Ailleurs au Canada

Les deux fraudeurs auraient usé de leur stratagème ailleurs au Canada. Les pertes sont estimées entre 100 000 $ et 200 000 $, rapporte la SQ.

D’autres accusations pourraient donc être déposées contre eux en lien avec des événements similaires survenus dans différentes provinces, dont le Nouveau-Brunswick, l’Ontario, la Colombie-Britannique et l’Île-du-Prince-Édouard.

Ces autres dossiers font présentement l’objet d’une enquête du Directeur des poursuites criminelles et pénales.

Le lieutenant Bélisle invite donc les commis à porter attention aux actions des clients lorsqu’ils utilisent un terminal point de vente (TPV) afin d’éviter la fraude, un phénomène en effervescence. 

Il faut le signaler

« Souvent dans ce type de stratagème là, on aurait pu prévenir la fraude. Par exemple, un commis doit porter une attention à une utilisation anormale du TPV; si le client le prend dans ses mains ou s’il essaie de créer une distraction pendant la transaction », explique-t-il.

Fredlee Maitre-St-Fleur demeurera détenu pour la suite des procédures judiciaires. Le Longueuillois a des antécédents semblables en la matière pour des crimes commis en 2015 en Ontario.

De son côté, Thierry Bury, de Terrebonne, a été libéré sous conditions. Il serait un rappeur connu dans le milieu montréalais, selon ce que Le Journal a pu observer.

T2EZY, de son nom de chanteur, a mis en ligne la semaine dernière un vidéoclip pour sa chanson DROGUE.