/news/culture

«La Voix» : elles passent en finale!

Marie-Josée R. Roy | Agence QMI

Joël Lemay / Agence QMI

Qui, de Suzie Villeneuve, Josiane Comeau, Michaela Cahill ou Flora Stein sera la prochaine «Voix» du Québec? C’est entre ces quatre candidates que se jouera la compétition lors de la grande finale du concours, la semaine prochaine, le public en ayant décidé ainsi au terme de la demi-finale, dimanche soir.

Il n’y avait que les téléspectateurs qui avaient voix au chapitre, grâce au vote téléphonique, pour sélectionner les finalistes de cette cuvée 2020 de «La Voix». Ce sera donc, pour la première fois dans l’histoire de «La Voix» au Québec, une finale entièrement féminine.

Comme Wilfred  

Ils ont commencé par envoyer Suzie Villeneuve à l’ultime étape, avec 55 % des votes, grâce à son interprétation de «Désenchantée», de Mylène Farmer. Avant elle, le jeune Philippe Tremblay avait défendu sa place avec le classique «Chasse-galerie», de Claude Dubois. Leur coach Garou a salué les progrès accomplis par les deux artistes au cours de l’aventure.

Dans le clan de Cœur de pirate, c’est Josiane Comeau qui a raflé les lauriers. Les gens ont octroyé «un score énorme», a insisté Charles Lafortune, de 87 % à la chanteuse de 18 ans, de Dieppe. Comme jadis son compatriote du Nouveau-Brunswick, Wilfred LeBouthillier, à «Star Académie», Josiane a revisité «La ballade de Jean Batailleur», de Zachary Richard, pour se démarquer. Son adversaire, Clément Jacques, avait choisi de miser sur une audacieuse version country de «C’est zéro», de Julie Masse.

Michaela et Flora  

Du côté de Marc Dupré, ce sont ses protégés Michaela Cahill et Jason Valentino qui croisaient le fer, et Cahill l’a emporté, avec une proposition intense de «Les uns contre les autres», du répertoire de «Starmania». Elle a récolté un résultat de 61 % au suffrage. Face à elle, Valentino avait néanmoins été solide sur «L’amour existe encore», de Céline Dion. Lui qui ne s’exprime qu’en anglais a décrit, en français, «La Voix» comme l’expérience la plus significative de sa vie.

Enfin, dans les troupes de Pierre Lapointe, Flora Stein a été élue finaliste officielle. Elle est repartie avec une note de 55 %, héritée grâce à sa relecture accomplie de «Mourir sur scène», de Dalida. Sa collègue Malia avait pour sa part tenté sa chance avec «À coup de rêve», de Ben l’Oncle Soul.

La gagnante de «La Voix 2020», qui sera élue la semaine prochaine, remportera une bourse de 50 000 $ et un contrat d’album.

Prestigieux numéros  

Plusieurs invités de prestige ont participé à cette soirée de demi-finale. Lara Fabian, future directrice de «Star Académie» l’hiver prochain, a ouvert la fête avec «C’est l’heure», extrait de son plus récent album, «Papillon».

Cœur de pirate a accompagné Roch Voisine, qui avait ressorti son indémodable «Hélène» pour l’occasion, une chanson sortie en 1989... année de naissance de la jeune coach.

Plus tard, Louis-Jean Cormier est venu faire son tour pour faire rayonner «Tout tombe à sa place», tirée de son dernier opus, «Quand la nuit tombe», paru en mars. Charles Lafortune lui a annoncé, dimanche, que son tout premier album solo, «Le treizième étage» (2012), vient d’être certifié disque platine.

Enfin, les nostalgiques ont sûrement été ravis de renouer avec Marie Carmen et son immense succès «Entre l’ombre et la lumière», que Pierre Lapointe était attendri de chanter avec elle.

Voici les quatre finalistes

Équipe Garou

Suzie Villeneuve, 37 ans, Mascouche

Équipe Cœur de pirate

Josiane Comeau, 18 ans, Dieppe (Nouveau-Brunswick)

Équipe Marc Dupré

Michaela Cahill, 26 ans, Fort-Coulonge en Ouaouais

Équipe Pierre Lapointe

Flora Stein, 25 ans, Gatineau