/news/coronavirus

COVID-19: Lac-Mégantic sous surveillance

Agence QMI

La COVID-19 gagne du terrain à Lac-Mégantic, où des éclosions ont notamment été rapportées à la polyvalente Montignac et à l'hôpital, qui abrite un CHSLD au quatrième étage.

Ce centre hospitalier de soins de longue durée, qualifié de vétuste, est mal adapté pour faire face à une pandémie, a confirmé la santé publique de l'Estrie mardi.

Présentement, les autorités cherchent à améliorer la ventilation de cette aile, en plus de miser sur le dépistage du virus. Le CHSLD a été divisé en trois zones pour séparer les patients atteints par le coronavirus de ceux qui attendent un résultat et ceux qui ont échappé à la COVID-19.

Depuis la semaine dernière, 12 résidents et trois employés ont contracté la maladie à l'hôpital, incluant des patients du quatrième étage.

Comme plusieurs proches de résidents du CHSLD de Lac-Mégantic, Pierre Latulippe craint le pire pour son père âgé de 85 ans.

«C'est un CHSLD qui est totalement désuet. Il y a une quarantaine de résidents. Majoritairement, ce sont des chambres à quatre et des chambres à trois, comme c'est le cas de mon père. Donc, c'est le pire des scénarios pour prévenir des infections», a confié M. Latulippe à TVA Nouvelles.

Ce dernier comprend parfaitement de quoi il parle puisqu'il est l'ancien directeur général de l'hôpital. Il a longuement réclamé l'aménagement d'un nouveau CHSLD et croyait être parvenu à mettre en branle le projet évalué à 50 millions $ au printemps 2018, mais la politique a perturbé son plan.

«Y'a eu un changement de parti à l'automne suivant, lors des élections. On était confiant que la CAQ réaliserait le projet, mais là, c'est muet. On aimerait avoir des annonces»

Doter Lac-Mégantic d'un nouveau CHSLD figure toujours parmi les priorités, assure cependant la CAQ.

«On l'avait fait intégrer, entre autres, dans le projet de loi 61 qui est le projet des infrastructures et on l'a fait aussi ajouter au projet de loi 66 pour l'accélérer», a plaidé le député caquiste de Mégantic, François Jacques.

Par ailleurs, les autorités sanitaires suivent de près des cas de COVId-19 à la polyvalente Montignac, où une classe se trouverait déjà en quarantaine.

«J'espère que ce qui arrive là, ce sera un avis de vigilance, pour l'ensemble des citoyens, de faire plus encore», a fait valoir la mairesse de Lac-Mégantic, Julie Morin.

Trois nouveaux cas ont été dénombrés dans la MRC du Granit mardi.

- Avec les informations de Mélissa Fauteux, TVA Nouvelles

Dans la même catégorie