/news/coronavirus

Alerte COVID: envoi massif de messages en anglais

Francis Halin | Journal de Montréal

Application COVID-19

Photo Pool, PC, Ryan Remiorz

Santé Canada est visé par une enquête du Commissariat aux langues officielles (CLO) après l’envoi massif de messages en anglais pour encourager les gens à télécharger l’application Alerte COVID, a appris Le Journal.

• À lire aussi: EN DIRECT | Les derniers développements sur le coronavirus

• À lire aussi: Nouveau débrouillage de la chaine LCN

« Nous avons reçu 13 plaintes en lien avec cet incident. Nous sommes présentement sous enquête, et par conséquent je ne peux discuter davantage de ces plaintes puisque la loi m’oblige au secret des enquêtes », a confirmé au Journal le commissaire Raymond Théberge.

Seulement en anglais

La semaine dernière, Bell a été forcée de s’excuser après avoir envoyé des messages en anglais à ses clients francophones en raison d’une « erreur de système ».

« Une erreur de système a fait en sorte que certains clients de Bell au Québec ont reçu des messages textes concernant l’application Alerte COVID en anglais uniquement », avait reconnu la porte-parole de Bell Caroline Audet. 

Enquête

Or, Le Journal a appris que dans la foulée de ce faux pas, le ministère de la Santé est dans le collimateur du CLO.

« Ce type d’incident me préoc-cupe au plus haut point. De nombreuses lacunes en matière de bilinguisme ont été exposées dans les dernières années et depuis le début de la pandémie », a poursuivi Raymond Théberge.

Ces prochaines semaines, le Commissariat aux langues officielles prévoit déposer un rapport pour aider Ottawa.

« Je me suis d’ailleurs penchée sur la question et je publierai prochainement un rapport dans lequel je proposerai des pistes de solution au gouvernement fédéral afin d’éviter que ce genre de manquements se reproduisent », a-t-il conclu.

Dans la même catégorie