/news/coronavirus

«C'est un joyeux bordel» affirme Frédéric Bérard

TVA Nouvelles

Les consignes de la santé publique par rapport au nombre de personnes permises lors de rassemblement ne semblent pas toujours claires.

Vendredi dernier, une salle de bingo de Saint-Jean-sur-le Richelieu a attiré 250 personnes. Le lendemain, à Boisbriand, 1000 personnes de la communauté juive hassidique se sont réunies. Dans ce dernier cas, les policiers ont dû intervenir et ont émis 16 constats d’infraction.

«Je n’aime pas quand les libertés civiles sont brimées, mais dans un cas comme la pandémie, c’est sérieux, il faut que chacun fasse sa part», a déclaré Frédéric Bérard, docteur en droit constitutionnel à l’émission Denis Lévesque.

Le chroniqueur au Journal de Montréal, Gilles Proulx, lui, croit que les autorités devraient aller plus loin. «C’est typiquement québécois, cette lâcheté, cette trouille qui nous a toujours animés de peur de passer pour des méchants fascistes. On doit donner des leçons exemplaires pour provoquer un effet psychologique le lendemain dans les médias.»

Écoutez l’intégralité des commentaires livrés par Frédéric Bérard et Gilles Proulx à l’émission Denis Lévesque dans la vidéo ci-dessus.