/news/homepage

L’Impact défait par le Revolution

Agence QMI

Privé de son gardien Clément Diop, l’Impact de Montréal s’est incliné 3 à 2 devant le Revolution de la Nouvelle-Angleterre, mercredi soir, au Red Bull Arena.

Peu avant la rencontre, l’organisation montréalaise a annoncé que Diop rentrait en France pour des raisons personnelles et pour une durée indéterminée. Par conséquent, le filet a été confié au jeune gardien James Pantemis.

Ce dernier se souviendra de ce premier match en carrière dans la Major League Soccer, alors que les Revs ont décoché 22 lancers, dont neuf cadrés.

Dès les premières minutes du match, le Revolution a pris d’assaut le territoire de l’Impact et s’est rapidement donné une avance de 2 à 0.

Le milieu de terrain Kekuta Manneh a ouvert la marque dès la 12e minute en complétant une montée à deux contre un en zone adverse aux côtés d’Adam Buksa.

Teal Bunbury a doublé l’avance des siens sept minutes plus tard grâce à une reprise de la tête.

Amar Sejdic a réduit l’écart à la 27e minute en marquant sur une passe de Romell Quioto à la porte des buts du Revolution.

Mais au retour de la demie, Buksa a porté un dur coup aux Montréalais en marquant sur le retour de son propre de lancer, après s’être débarrassé de la couverture de deux défenseurs.

Dans une cause perdue, Ballou Tabla a marqué en fin de match, dans les minutes ajoutées.

Il s’agit d’une troisième victoire en quatre affrontements cette saison pour le Revolution contre l’Impact.

La formation montréalaise disputera son prochain match samedi contre l’Inter de Miami.