/news/law

La criminologue Michelle Dionne va présider l’enquête sur le drame de Wendake

Agence QMI

Dominique Lelièvre

La criminologue Michelle Dionne va présider l'enquête externe instituée à la suite du décès de deux enfants de la communauté Huronne-Wendat de Wendake, près de Québec.

• À lire aussi: Drame à Wendake: l’accusé n’aurait pas suivi tous les traitements proposés

• À lire aussi: Drame à Wendake: «Je n’ai pas de mots pour exprimer le geste de mon fils»

• À lire aussi: Enquêtes ouvertes sur les meurtres des garçonnets

Le ministre délégué à la Santé et aux Services sociaux, Lionel Carmant, a indiqué jeudi, par communiqué, que cette enquête «vise à faire la lumière sur le processus qui aurait mené à la non-rétention des signalements logés auprès de la Direction de la protection de la jeunesse [DPJ] de la Capitale-Nationale».

Son rapport doit être déposé le 5 décembre prochain.

Mme Dionne, qui possède 35 ans d’expérience, a entre autres dirigé la DPJ de Montréal de 2008 à 2018.

«Je demande à Mme Dionne de faire toute la lumière dans le cadre de ce dossier. Je veux savoir exactement ce qui s'est produit avec les signalements qui ont été reçus à la DPJ de la Capitale-Nationale. Elle pourra avoir accès à l'ensemble des documents qui pourront lui permettre de mener à bien son enquête», a indiqué le ministre Carmant.