/finance/homepage

Un troisième restaurant McDonald’s fermé à Montréal

Agence QMI

Un troisième restaurant McDonald’s, celui-ci dans l’arrondissement de Rosemont-La Petite-Patrie, a dû fermer temporairement vendredi après qu’une employée ait été contaminée à la COVID-19, le deuxième cas en deux jours à être déclaré dans un établissement de la chaîne américaine au Québec.

Ce troisième cas a forcé la fermeture temporaire du McDonald’s situé au 1275 boulevard Rosemont à Montréal.

L’entreprise a déjà fermé, de manière temporaire, un restaurant situé sur le boulevard Décarie, mercredi. Jeudi, c’était au tour de l’établissement du 12 090, rue Sherbrooke Est.

«Par mesure d'extrême prudence, la décision a été prise de fermer immédiatement le restaurant pour qu'y soient effectués un nettoyage et un assainissement en profondeur par une tierce partie certifiée», a indiqué l’entreprise par communiqué vendredi.

Le spécialiste de la restauration rapide a demandé aux collègues qui ont été en contact avec l’employée infectée de se mettre en isolement volontaire.

Le dernier quart de travail de l’employée en question remonte au dimanche 11 octobre de 15h à 22h.

Pour ce qui du cas déclaré jeudi au McDonald’s sur la rue Sherbrooke Est, le dernier quart de travail de l’employée en question remonte à lundi, où elle a travaillé de 11h à 17h.

Tous les clients qui ont fréquenté le restaurant durant ces périodes sont invités à suivre les directives de la santé publique.

Dans la même catégorie