/regional/montreal/montreal

SPVM: haro sur la violence par armes à feu

Agence QMI

Bloc Police

Photo Agence QMI

La police de Montréal met les bouchées doubles pour mettre en échec la violence par armes à feu dans la métropole.  

Avec son équipe Quiétude mise en place après une série d’évènements violents, le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) a pu retirer, depuis décembre 2019, une trentaine d’armes à feu qui circulaient dans les rues et quartiers de Montréal. 

«La priorité du SPVM a toujours été d’assurer la sécurité de l’ensemble des Montréalais et des Montréalaises et c’est pourquoi des efforts sont consacrés actuellement pour contrer la violence par armes à feu», a indiqué la police de Montréal dans un communiqué, jeudi. 

Le SPVM affirme que ses enquêtes ou ses opérations sont menées dans «le respect des droits et libertés individuelles». 

Les dossiers d’enquête ouverts par l’unité Quiétude «ont été sur la base de signalements reçus du public ou d’informateurs, et toujours sur des faits observables et vérifiables», a ajouté le SPVM, réitérant son engagement de faire de Montréal une «métropole sécuritaire».