/news/tele

«Tout s’est bien passé pour nous» - Sébastien Benoit

Victor-Léon Cardinal | Agence QMI

PHOTO COURTOISIE SÉBASTIEN BENOIT ET PRODUCTIONS DÉFERLANTES

Jonglant entre la radio et la télévision, Sébastien Benoit se considère chanceux d’avoir été épargné par la pandémie, tant sur le plan familial que sur le plan professionnel. De retour cet automne à «Coups de food» et à «La poule aux oeufs d’or», l’animateur nous donne de ses nouvelles.

Sébastien Benoit ne cache pas avoir été ébranlé par la pandémie en mars. «J’étais bouleversé, choqué et anxieux de ne pas savoir ce qui allait se passer. Les enregistrements de “La poule aux œufs d’or” se sont arrêtés, mais j’ai continué à animer à Rythme FM. De son côté, ma blonde, Karine, qui est médecin, alternait entre le télétravail et la clinique, où elle se rendait à l’occasion. Nous avons dû adapter nos horaires afin d’être avec notre fils, Laurent, qui était à la maison. Pour ma part, je n’avais jamais passé autant de temps avec lui. Le matin, je l’aidais à faire ses devoirs avant de prendre le chemin de la radio. J’ai vécu des moments uniques, que je n’oublierai jamais. Tout s’est bien passé pour nous. Laurent aura huit ans le 12 décembre. Il est actuellement de retour à l’école, et je suis content qu’il puisse à nouveau socialiser avec des enfants de son âge.»

De l’inquiétude pour ses parents

Étant lui-même enfant unique, Sébastien Benoit a aussi pris soin de rester en contact avec ses parents, tous deux âgés de 81 ans. «Mes parents habitent toujours la maison où j’ai grandi, à Montréal. Ils pensaient vendre pour aller s’installer en résidence mais, finalement, ils sont très heureux d’avoir fait le choix de rester dans leurs affaires. Je les ai vus cet été, durant le déconfinement. Avant ça, j’allais faire leur épicerie. Ils éprouvent actuellement de l’inquiétude et de l’anxiété, car ils ont peur pour eux, mais aussi pour moi, ma blonde et notre fils. Il faut malheureusement apprendre à composer avec ça.»

Une complice de toujours

Sur le plan professionnel, Sébastien Benoit reste très occupé. «Je coanime en semaine dès 16 h, à Rythme FM, l’émission “Le retour de Mitsou et Sébastien”. Ça fait cinq saisons que nous animons ensemble, Mitsou et moi. Nous sommes comme frère et sœur. Nous sommes tous les deux de retour en studio, et nous sommes séparés par un plexiglas. Nous proposons une émission musicale pour changer les idées des gens et leur faire voir le positif dans cette situation difficile. Nous sentons en ce moment que les auditeurs ont plus besoin que jamais de socialiser.»

À la télé deux fois plutôt qu’une

Sébastien Benoit nous invite aussi à le suivre à Zeste, à la barre de la sixième saison de «Coups de food». «Dieu merci, nous avons réussi à tourner nos 13 épisodes à temps, du 3 juillet au 11 septembre. Il s’agit d’une super saison avec de beaux invités, dont Fabien Cloutier, Patrice Michaud, Sophie Prégent, Magalie Lépine-Blondeau, Sam Breton et bien d’autres.»

L’animateur ne cache toutefois pas sa déception de voir les restaurants qu’il a visités être à nouveau obligés de garder leurs portes fermées. «Les restaurateurs ne l’ont pas facile, cette année. C’est important de les encourager. J’invite d’ailleurs les gens à s’informer auprès des restaurants que nous avons visités afin de savoir s’ils offrent des plats à emporter.»

Par ailleurs, Sébastien Benoit est impatient de revenir sur le plateau de «La poule aux œufs d’or». L’équipe de l’émission travaille en ce moment à appliquer toutes les mesures sanitaires nécessaires aux tournages. «Quelle que soit la formule qui sera adoptée, Julie (Houle) et moi sommes très heureux de nous retrouver et de renouer avec le public. Nous sommes deux bons amis. Le fait d’avoir Julie à mes côtés me rassure énormément», confie-t-il en terminant.

«Coups de food» est diffusée les vendredis à 22, à Zeste, et «La poule aux œufs d’or» les jeudis à 19 h, à TVA.