/news/coronavirus

Des antimasques causent du grabuge sur un traversier en Colombie-Britannique

Agence QMI

Carmine Marinelli/QMI Agency

Un groupe de manifestants antimasques est temporairement sur la liste noire du croisiériste B.C. Ferries après avoir eu une attitude désobligeante et agressive envers des passagers lors d’une traversée entre Nanaimo et Horseshoe Bay samedi matin.

• À lire aussi: Le mouvement antimasque a une aile jeunesse

• À lire aussi: [EN DIRECT] Les derniers développements sur la COVID-19

Le jour même se tenait à Vancouver une manifestation contre le port du masque et autres mesures sanitaires, et tout portait à croire que le groupe en question avait l’intention de rejoindre l’événement, selon la porte-parole de B.C. Ferries, citée par le Vancouver Sun.

Cependant, les passagers turbulents ont plutôt rencontré une équipe d’agents de la police de West Vancouver à leur arrivée à Horseshoe Bay. Le débarquement a été retardé par l’équipage du croisiériste afin de laisser le temps aux agents d’arriver sur les lieux.

L’incident s’est déroulé lors de la traversée de 8 h 30 du matin et impliquait près de 50 manifestants, selon la police de West Vancouver. Environ 12 personnes ont été bannies temporairement de BC Ferries, a déclaré la compagnie.

Vancouver est le théâtre de deux jours de manifestations antimasques cette fin de semaine, baptisées « Freedom Mega Rally ».