/news/coronavirus

Les développements sur la COVID-19 du 17 octobre

Agence France-Presse, TVA Nouvelles, Journal de Montréal, Journal de Québec et Agence QMI

Que ce soit au Québec ou ailleurs sur la planète, la pandémie de la COVID-19 bouleverse nos vies.                            

Vous retrouvez ici toutes les nouvelles au fil de la journée liées à cette crise qui frappe la population, les gouvernements et l'économie. 

DERNIER BILAN 23h00

PLANÉTAIRE

Cas: 39 589 400
Morts: 1 108 607
Rétablis: 27 206 777

ÉTATS-UNIS

Cas: 8 102 142
Morts: 219 157
Rétablis: 3 220 573

CANADA

Québec: 92 297 cas (6032 décès)

Ontario: 63 713 cas (3041 décès)

Alberta: 21 775 cas (288 décès)

Colombie-Britannique: 11 189 cas (251 décès)

Manitoba: 3173 cas (38 décès)

Saskatchewan: 2270 cas (25 décès)

Nouvelle-Écosse: 1095 cas (65 décès)

Nouveau-Brunswick: 305 cas (2 décès)

Terre-Neuve-et-Labrador: 287 cas (4 décès)

Île-du-Prince-Édouard: 63 cas

Yukon: 15 cas

Territoires du Nord-Ouest: 5 cas

Nunavut: 0 cas

Canadiens rapatriés: 13 cas

Total: 196 200 cas (9746 décès)

NOUVELLES  

22h26 | 14 cas dans une école, mais pas de fermeture

Pas moins de 14 employés sont atteints de la COVID-19 dans une école primaire de Joliette, mais aucune classe n'a été fermée, s'indigne le syndicat des enseignants. 

22h14 | Le policier complotiste de Laval acclamé lors d'une manifestation

Maxime Ouimet, le policier de Laval qui a récemment démissionné de son poste après avoir publié des thèses conspirationnistes sur les réseaux sociaux, a été acclamé lors d’un discours qu’il a livré dans le cadre d’une manifestation contre les mesures sanitaires à Toronto samedi après-midi. 

20h47 | Des antimasques causent du grabuge sur un traversier en Colombie-Britannique

Un groupe de manifestants antimasques est temporairement sur la liste noire du croisiériste B.C. Ferries après avoir eu une attitude désobligeante et agressive envers des passagers lors d’une traversée entre Nanaimo et Horseshoe Bay samedi matin. 

18h28 | Les femmes durement touchées par la pandémie

La pandémie de COVID-19 a été particulièrement difficile pour les femmes, notamment lors de la première vague où bon nombre d’entre elles ont perdu des heures au travail ou même carrément leur emploi.

 

17h57 | Sale temps pour les propriétaires d’immeubles locatifs

La pandémie de la COVID-19 et ses conséquences importantes sur la vie des travailleurs et étudiants universitaires pèsent de plus en plus lourd sur les épaules des propriétaires d’immeubles locatifs, victimes en quelque sorte d’une réduction du bassin de locataires. 

beautiful and clean apartment building

Photo stock.adobe.com

17h25 | Des délais pour le don d'organes

Les effets de la pandémie se répercutent lourdement sur les dons d'organes alors que près de 800 personnes sont en attente d'une greffe au Québec. 

17h03 | Un mariage à 10 000 invités interdit par les autorités de New York

Les autorités ont interdit la tenue d'un mariage dans l'État de New York après avoir appris qu'il aurait pu rassembler plus de 10 000 invités, en violation des mesures de lutte contre le coronavirus, a annoncé samedi le gouverneur Andrew Cuomo.

16h20 | Changer de vie en raison de la pandémie

La pandémie a provoqué pour plusieurs une remise en question. Certains ont décidé de changer de vie et de s’installer au Bas-Saint-Laurent. Portrait d’une jeune femme en pleine reconversion.

15h04 | Bibliothèques: l’achalandage numérique en forte hausse

De tous les établissements qui ont dû fermer leurs portes au cours de la première période de confinement, ce sont probablement les bibliothèques qui ont su le mieux encaisser le choc provoqué par la COVID-19. Pour preuve, les chiffres dévoilés en ce début de la Semaine des bibliothèques publiques du Québec dévoilent une très forte augmentation de l’achalandage... numérique.

14h47 | COVID-19: 185 nouveaux cas dans la région de Québec

Malgré les mesures de confinement, la transmission du coronavirus demeure élevée dans la région de la Capitale-Nationale, où l’on a recensé 185 nouveaux cas d’infection en 24 h, samedi.

14h33 | L'Europe prend des mesures draconiennes

Couvre-feu pour 20 millions de Français, interdiction de se réunir à Londres, écoles fermées en Pologne: des mesures draconiennes sont entrées en vigueur samedi en Europe dans l'espoir de juguler la deuxième vague de la pandémie de COVID-19.

14h22 | Cas de COVID-19 en hausse: «limiter vos contacts», répètent les autorités

Au moins 2000 nouveaux cas sont venus alourdir le bilan de la COVID-19 samedi au pays et les autorités fédérales de la santé publique ont plaidé une nouvelle fois pour que les Canadiens limitent leur nombre de contacts étroits.

AFP

13h52 | Campagne de dépistage de toute la population slovaque

Une campagne de dépistage de tous les Slovaques de plus de 10 ans va être lancée, les cas de contamination étant en augmentation, a annoncé samedi le Premier ministre Igor Matovic.

13h44 | PCU et Aide sociale: le remboursement en suspens

Les bénéficiaires de l’aide sociale qui ont profité aussi de la Prestation canadienne d’urgence (PCU) ne verront pas leur rente mensuelle être amputée pour les trois prochains mois, une décision saluée par le milieu communautaire.

13h08 | Reitmans obtient un nouveau sursis

Le détaillant Reitmans a obtenu un autre sursis lui permettant ainsi de rester plus longtemps que prévu sous la protection de la Loi sur les arrangements avec les créanciers des compagnies (LAAC). 

Reitmans

Capture d’écran, TVA Nouvelles

12h55 | Confusion autour de l’autocueillette dans les fermes en zone rouge

Un producteur de citrouilles des Laurentides a eu la surprise de voir débarquer la police, qui lui a demandé de mettre fin à l’autocueillette et au labyrinthe de maïs sur sa ferme. Or, ces activités sont permises par les autorités ailleurs. 

Photo Agence QMI

11h08 | Le bilan continue de s’alourdir au Québec; la santé publique rapporte 1279 nouveaux cas et 15 décès de plus

GERMANY-HEALTH-VIRUS-TESTS

AFP

Le Québec compte, samedi, 1279 cas supplémentaires et 15 décès de plus liés à la COVID-19, pour un total de 92 297 personnes infectées et de 6032 morts depuis le début de la pandémie. 

8h18 | Virus: face à la deuxième vague, l'Europe prend des mesures draconiennes

AFP

Interdiction de se réunir à Londres, couvre-feu en France, écoles fermées en Pologne: des mesures draconiennes sont entrées en vigueur samedi en Europe dans l'espoir de juguler la deuxième vague de la pandémie de COVID-19.

Les nouvelles contaminations ont bondi cette semaine sur le continent (+44% par rapport à la semaine précédente), mais diminué en Amérique latine, au Moyen-Orient et Asie, selon un décompte de l'AFP.

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) juge la situation européenne «très préoccupante».

Au Royaume-Uni, pays le plus endeuillé d'Europe (43 429 morts, 15 000 nouveaux cas vendredi), les autorités ont encore durci les restrictions.

L'ensemble de l'Angleterre (plus de 55 millions d'habitants) limitait déjà les réunions à six personnes (en intérieur comme en extérieur) et fermait ses bars à 22H00.

7h56 | L'Iran dépasse le seuil des 30 000 morts

AFP

L'Iran a franchi le seuil symbolique des 30 000 morts du nouveau coronavirus, a annoncé samedi le ministère de la Santé, près de huit mois après l'apparition des premiers cas de la maladie sur son sol.

«Nous avons malheureusement perdu 253 de nos chers compatriotes à cause de la maladie COVID-19 au cours des dernières 24 heures», a indiqué la porte-parole du ministère de la Santé, Sima Sadat Lari, lors de son point-presse quotidien.

Ce dernier bilan porte à 30 123 le nombre de décès liés à la maladie COVID-19 en Iran. Le pays, qui avait annoncé ses premiers cas de nouveau coronavirus le 19 février, est le plus touché par la pandémie au Proche et au Moyen-Orient.

7h49 | Coronavirus: plus de la moitié de la population anglaise vit sous de nouvelles restrictions

AFP

Plus de la moitié de la population de l'Angleterre, soit environ 28 millions d'habitants, notamment à Londres, vivent depuis samedi sous de nouvelles restrictions visant à enrayer la propagation du nouveau coronavirus.

Les réunions entre famille et amis de différents foyers sont désormais interdites à l'intérieur, à Londres et dans d'autres zones de l'Angleterre, qui regroupent 11 millions de personnes au total.

La capitale britannique et ces zones rejoignent ainsi d'autres régions qui étaient déjà soumises à ce même type de restrictions après avoir été classées par les autorités au niveau «élevé», deuxième échelon d'un système d'alerte qui en compte trois.

7h18 | L'Afrique du Sud passe le cap des 700 000 cas de COVID-19

AFP

L'Afrique du Sud, pays africain le plus touché par la pandémie, a passé vendredi le cap des 700 000 cas de nouveau coronavirus, selon des chiffres officiels.

Le pays a enregistré 2 019 nouveaux cas vendredi, portant leur nombre total à 700.203, selon les statistiques du ministère de la Santé. Le nombre de décès s'élève à 18 370.

L'Afrique du Sud compte pour 43% des cas de Covid-19 sur le continent africain, suivie par le Maroc qui compte officiellement quelque 160 000 cas.

Toutefois la progression de 2% des cas en Afrique du Sud reste plus faible que celle 7% de l'ensemble du continent au cours du mois passé, selon le Centre de contrôle et de prévention des maladies (Africa CDC).

6h31 | Les Néo-Zélandais reconduisent triomphalement Ardern, forte de ses succès contre le coronavirus

AFP

La première ministre néo-zélandaise Jacinda Ardern a remporté samedi une victoire éclatante lors des élections générales, son Parti travailliste étant sur le point de rafler la majorité absolue au Parlement, grâce aux succès du gouvernement dans la lutte contre la pandémie.

Alors que 95% des bulletins avaient été comptés, les travaillistes étaient en tête avec 49% des suffrages, ce qui selon les projections lui permettrait de contrôler 64 des 120 sièges du Parlement.

Jamais un parti néo-zélandais n'est parvenu à avoir la majorité absolue depuis la réforme du système électoral en 1996, ce qui fait que tous les Premiers ministres qui se sont depuis lors succédés ont dû gouverner en coalition.

5h40 | Le cancer du sein paie pour la COVID

Environ 730 chirurgies de moins ont été faites pour le cancer du sein comparativement à l’an dernier à cause d’une baisse marquée du dépistage pendant la pandémie de COVID-19, s’inquiètent des médecins.

Si le nombre de chirurgies oncologiques a chuté de 15 % par rapport à l’an dernier, c’est surtout parce qu’il n’y avait à peu près pas de nouvelles patientes ce printemps.

5h37 | «Restez chez-vous»: Merkel appelle les Allemands à éviter la propagation du virus

AFP

Angela Merkel a solennellement demandé samedi à ses concitoyens de réduire au maximum leurs relations sociales, les incitant même à rester à leur domicile, alors que l'épidémie connaît une nette accélération en Allemagne.

«Renoncez à tout voyage qui n'est pas vraiment nécessaire, à toute célébration qui n'est pas vraiment nécessaire. Veuillez rester chez vous, sur votre lieu de résidence, dans la mesure du possible», a déclaré la chancelière dans son podcast hebdomadaire.

«Ce que sera l'hiver, ce que sera notre Noël, sera décidé dans les jours et les semaines à venir», a-t-elle averti.

5h10 | Moins grave qu’au printemps dans les hôpitaux

Même si le nombre de nouveaux cas quotidiens de COVID-19 atteint régulièrement les niveaux du printemps dernier, ça ne signifie pas que la deuxième vague est pire que la première. C’est oublier que le nombre de personnes hospitalisées n’est actuellement qu’au tiers de ce qu’il était en mai.  

In the Hospital Sick Male Patient Sleeps on the Bed. Heart Rate Monitor Equipment is on His Finger.

Photo Adobe Stock

4h58 | Autriche: le ministre des Affaires étrangères déclaré positif

AFP

Le ministre autrichien des Affaires étrangères Alexander Schallenberg a été testé positif au nouveau coronavirus et s'est placé à l'isolement, a rapporté samedi le ministère.

4h51 | Italie: la Lombardie, principal foyer, ferme ses bars et restaurants à minuit

La Lombardie, région italienne la plus touchée par la seconde vague de la COVID-19, ferme à partir de samedi tous ses bars et restaurants à partir de minuit et suspend toutes les activités sportives amateur.

En outre, à partir de 18h00, les bars ne pourront servir que les clients assis à une table, selon l'ordonnance régionale adoptée vendredi mais entrée en vigueur samedi jusqu'au 6 novembre.