/regional/quebec/quebec

COVID-19: l’Institut de cardiologie de Québec testera un nouveau médicament

Elisa Cloutier | Journal de Québec

Photo Stevens LeBlanc

L’Institut universitaire de cardiologie et de pneumologie de Québec (IUCPQ) testera un nouveau médicament contre la COVID-19. 

L’étude pilote vise à démontrer l’efficacité de l’ozanomod, commercialisé au Canada et aux États-Unis, pour traiter la sclérose en plaques.  

Des patients hospitalisés à l’Institut, atteints de la COVID-19 et nécessitant un support en oxygène, sont présentement recrutés pour participer à cette étude, indique l'établissement par voie de communiqué, lundi.

Même si certains médicaments comme le remdésivir semblent démontrer des effets positifs dans le traitement de la COVID-19 en empêchant notamment d’aggraver l’état de santé d’une personne atteinte, aucune molécule ne traite le virus de façon efficace.  

«Les résultats d’études précliniques laissent croire que cette nouvelle classe de médicaments pourrait aider à diminuer l’inflammation et, par le fait même, certains symptômes de la COVID-19», affirme-t-on.

Les données recueillies permettront de planifier une étude de plus grande envergure, dans le but d’évaluer l’efficacité de l’ozanimod dans le traitement de la COVID-19, indique-t-on.