/news/coronavirus

Un comité de La Haute-Yamaska réclame un centre de dépistage permanent

Melissa Fauteux | TVA Nouvelles

Après le maire de Granby, c'est au tour du comité des usagers de La Haute-Yamaska de réclamer l'ouverture d'un centre de dépistage permanent sans rendez-vous à Granby.

Dans une lettre envoyée entre autres au ministère de la Santé et au CIUSSS de l'Estrie CHUS, le comité explique que «comme les usagers sont plus nombreux à Granby, il serait approprié d'offrir un service complet de dépistage accessible en tout temps pour les usagers de notre région. Avec cette lettre, le comité des usagers en fait donc la demande formelle.»

Pour la présidente du Comité des usagers de La Haute-Yamaska, Juliette Dupuis, ce centre de dépistage permanent permettrait à la population de mieux s'y retrouver.

«Il y a de l'inquiétude et il y a beaucoup d'incompréhension, à savoir, comment ça se passe? Les gens sont un peu mêlés donc on s'est dit que comme comité d'usagers, on devait faire des représentations auprès de l'établissement de santé et c'est ce qu'on a fait.»

Le directeur général du CIUSSS de l'Estrie CHUSD, Stéphane Tremblay, a confirmé avoir reçu la correspondance du comité des usagers de La Haute-Yamaska. Selon lui, il serait toutefois faux de penser que l'ouverture d'un centre de dépistage permanent réglerait tous les maux.

«Ce serait une erreur d'avoir une seule modalité de dépistage parce qu'actuellement, on a vraiment besoin d'une plus grande agilité. Il y en a en ce moment du dépistage dans la ville de Granby, vous l'avez vu, l'horaire a une fois de plus été modulé pour offrir du service 4 jours par semaine, 70 plages horaires par jours, donc il y en a du dépistage et il y a aussi beaucoup de dépistage que vous ne voyez pas», a-t-il déclaré.

Si le dépistage va bon train, le nombre de cas de COVID-19, lui, ne cesse d'augmenter.

Depuis quelques jours, la Haute-Yamaska a recensé près de la moitié des cas en Estrie.