/regional/saguenay

Des citoyens se préparent encore à s’entraîner à la maison

Simon Philibert | TVA Nouvelles

Les entreprises spécialisées dans la vente d'équipements d'entrainement du Saguenay Lac-Saint-Jean font de bonnes affaires alors que plusieurs citoyens se préparent en vue d'une possible fermeture des gyms comme mesure sanitaire contre la COVID-19.

Les clients achètent de l’équipement afin de pouvoir s’entraîner à la maison durant la deuxième vague dans le cas où la région passerait au rouge, a constaté TVA Nouvelles.

Les équipements achetés actuellement ne sont toutefois pas les mêmes que lors de la première vague. Selon Éric Simard, propriétaire de Fitness L’Entrepôt, à Saguenay, au printemps, les gens achetaient beaucoup plus de poids. Actuellement, les achats sont principalement en lien avec le cardio, comme les tapis roulants.

Certains commerces manquent de stock actuellement. D’autres ont réussi à obtenir les équipements nécessaires, mais ont dû modifier la façon de faire leurs achats.

«Avant, on pouvait choisir et prendre quelques équipements de chaque. Maintenant, c’est à la palette ou rien du tout. Sinon, quelqu’un d’autre va les prendre», explique M. Simard.

Chez Club Piscine, également à Saguenay, on remarque entre trois et quatre fois plus de clients qu’à pareille date l’an dernier. Les commandes n’ont pas été reçues encore en raison des délais causés par la pandémie. Les clients sont donc invités à commander immédiatement les équipements souhaités.

En plus de vendre plus d’équipements localement, certains commerçants sont appelés à en expédier ailleurs au Québec ou dans le monde. C’est le cas entre autres de Fitness L’Entrepôt qui a envoyé de la marchandise à Chicago et en Ontario tellement le manque est présent partout dans le monde.