/news/law

Leurre informatique: récidive pour un jeune Asperger

Kathleen Frenette | Journal de Québec

Legal law concept image gavel  screen display

Paul - stock.adobe.com

Un jeune homme de 26 ans, qui souffre du syndrome d’Asperger, a été arrêté en début de semaine puis conduit virtuellement au palais de justice de Québec pour y être accusé de leurre informatique et de non-respect de condition. 

Ce n’est pas la première fois que Samuel Croteau fait face à la justice. En 2015, alors qu’il était âgé de 21 ans, le jeune homme s’était fait prendre «avec des condoms et du lubrifiant» alors qu’il s’apprêtait à «rencontrer une jeune adolescente» qui était en fait une agente d’infiltration. 

À l’époque, la procureure au dossier, Me Sonia Lapointe, avait expliqué que l’accusé contactait ses jeunes victimes via Facebook et qu’il avait avec elles des conversations sexuellement explicites.  

À l’agente d’infiltration, il avait donné rendez-vous dans un restaurant McDonald et, lors de son arrestation, les policiers avaient trouvé sur lui des condoms et du lubrifiant». 

Pour ces gestes, le jeune homme avait été condamné à purger une peine discontinue de 90 jours assortie d’une probation de trois ans avec suivi. 

Leurre via les médias sociaux

Cette fois, Croteau était dans la mire des enquêteurs de l’Unité contre l’exploitation sexuelle des mineurs (ESM) du Module des crimes majeurs du service de police de la ville de Québec relativement à des actes qui auraient été commis en juin 2020. 

Une fois encore, le jeune homme aurait utilisé les médias sociaux pour entrer en contact avec sa victime.  

Comme la poursuivante s’est opposée à la remise en liberté de l’accusé, ce dernier va demeurer à l’Établissement de détention de Québec et il sera de retour en Cour vendredi pour subir son enquête sur cautionnement.  

– avec la collaboration de Catherine Bouchard