/news/politics

Un réseau de transport électrique sur la Rive-Sud?

Agence QMI

Le gouvernement du Québec a annoncé mardi qu’une étude sera réalisée pour mettre en place un réseau de transport électrique collectif dans les axes du boulevard Taschereau et du prolongement de la ligne jaune du métro, à Longueuil.

• À lire aussi: Encore des stationnements retirés autour des futures stations du REM

• À lire aussi: Bureau de projet REM: 5,69 millions $ répartis dans un organigramme fantôme

• À lire aussi: Contrats douteux pour gérer le transport en commun

Un genre de Réseau express métropolitain (REM) pour ce secteur du Grand Montréal est envisagé.

CDPQ Infra a été mandaté «pour d'identifier la solution optimale pour un projet de mobilité structurant», a précisé le gouvernement par communiqué. Cette division de la Caisse de dépôt et placement du Québec responsable de projets d'infrastructures est celle qui réalise présentement le REM.

«Le gouvernement respecte son engagement d'améliorer l'offre en transport collectif et de réduire la congestion routière. Ce mandat confié à CDPQ Infra nous rapproche de la concrétisation de notre plan de décongestion de la région métropolitaine», a déclaré le ministre des Transports François Bonnardel.

«À terme, ce projet facilitera la mobilité des gens de la Rive-Sud et contribuera au développement économique et social de l'agglomération de Longueuil et des environs», a-t-il ajouté.

Bon accueil à Longueuil

CDPQ Infra ne partira pas de zéro, car elle prend le relais du bureau de projet du Réseau de transport de Longueuil créé en novembre dernier. Des études avaient déjà été réalisées dans le cadre de cette initiative financée par le ministère des Transports. CDPQ Infra pourra donc s’en servir.

La mairesse de Longueuil a accueilli avec enthousiasme cette annonce.

«Je salue le gouvernement du Québec et CDPQ Infra qui ont rapidement adhéré à la vision stratégique de Longueuil sur la pertinence et les retombées économiques et sociales majeures d'un mode structurant de transport collectif sur le territoire de notre agglomération entre le REM, le centre-ville de Longueuil et le cégep Édouard-Montpetit », a dit la mairesse Sylvie Parent.

Elle a souligné qu’un éventuel lien électrique est-ouest permettrait de redévelopper plus de 25 millions de pieds carrés en superficie de terrain, 7 millions de pieds carrés en superficie de plancher commercial et d'espaces bureaux et de possiblement générer 14 000 nouveaux emplois et 30 000 nouvelles unités résidentielles.

Le rapport de la filiale de la Caisse qui recommandera un tracé et un mode de transport est attendu «au cours de l'année 2021».