/news/coronavirus

Une étude s’intéresse aux enfants infectés par le virus

Agence QMI

Une vaste étude sur les enfants et adolescents infectés par le SRAS-CoV-2 a été lancée avec le soutien du Groupe de travail sur l’immunité face à la COVID-19 (GITC) du Canada.

• À lire aussi: EN DIRECT | Les derniers développements sur le coronavirus

Le projet de recherche baptisé EnCORE vise à mieux comprendre l’ampleur de la transmission du virus chez les enfants et les adolescents, pour mieux appréhender des stratégies de prévention à appliquer dans les quartiers, les écoles et les garderies.

Soutenue avec un investissement de 720 000 $, l’étude s’intéressera aux enfants de 2 à 17 ans fréquentant des garderies et des écoles primaires et secondaires sélectionnées au hasard dans quatre quartiers de Montréal ((Beaconsfield, Hochelaga-Maisonneuve, Montréal-Nord et le Plateau-Mont-Royal).

«Il est extrêmement important de savoir combien d’enfants ont été infectés par le SRAS-CoV-2», a indiqué dans un communiqué la responsable du projet, Kate Zinszer, mardi.

«Cette étude nous donnera un bon aperçu du nombre d’enfants sur l’île qui ont déjà eu la COVID-19, ce qui peut contribuer à l’élaboration de mesures de santé publique», a précisé la professeure adjointe à l’École de santé publique de l’Université de Montréal.

«L’étude comparera la séroprévalence de l’infection au SRAS-CoV-2 chez les enfants de différents quartiers de Montréal, qui est parmi les zones du pays parmi les plus durement frappées par la COVID19», a expliqué pour sa part Catherine Hankins, coprésidente du GTIC.

Pour participer à cette étude, il faut remplir un formulaire de consentement, répondre à un questionnaire en ligne et faire un prélèvement de sang par piqûre au doigt à la maison.

Le questionnaire permettra à l’équipe de recherche d’estimer la prévalence de problèmes concernant la santé affective et mentale chez les enfants dans différents quartiers de Montréal, fortement impactée par le confinement et la fermeture des écoles.