/news/law

Compagnie de cabanons: il a fraudé sept clients et deux compagnies

Kathleen Frenette | Journal de Québec

Statue of justice

sebra - stock.adobe.com

L’ancien propriétaire d’une compagnie de cabanon qui a fraudé sept clients et deux compagnies privées à l’été 2018 a reconnu sa culpabilité, mercredi, et il dispose maintenant de 32 mois pour rembourser la rondelette somme de 23 100$. 

Keven Lévesque, 34 ans, était à la tête de l’entreprise Cabanon Lévesque Inc lorsqu’il a commis l’ensemble des gestes qui lui sont reprochés. 

Mercredi, de façon brève, le poursuivant, Me Maxime Dion, a résumé à la juge Réna Émond le modus operandi de l’homme, qui promettait des cabanons par voie de contrats à de futurs acheteurs qui n’ont toutefois jamais reçu ce qui leur était dû.  

«La première plaignante avait trouvé l’entreprise de monsieur via le site Kijiji. Après l’avoir contacté, il a été entendu qu’il devait lui livrer un kit de garage à assembler. Madame a fait deux dépôts de 2000$ et n’a plus jamais eu de nouvelles de l’accusé», a expliqué Me Dion et ajoutant que «si les montants différaient» d’une victime à l’autre, la façon de faire était essentiellement la même.  

Deux entreprises, l’une vendant des chapiteaux et l’autre des outils, se sont également fait flouer par Lévesque, qui payait à l’aide de chèques sans fonds pour une perte totale de 8500$.  

«Il est important que monsieur comprenne que le ministère public aurait facilement pu demander au tribunal d’imposer une peine d’emprisonnement variant de six à douze mois. Par contre, ce qui nous importe, c’est que les gens soient remboursés», a mentionné Me Dion en ajoutant que c’est la prison qui attendait l’accusé si les remboursements n’étaient pas faits «aux quatre mois». 

En plus de la peine d’emprisonnement et de l’argent qu’il a à rembourser, Lévesque devra s’astreindre à une période de probation de trois ans assortie d’un suivi de 12 mois.