/news/coronavirus

Dubé s’attend à une remontée des cas à Québec

Marc-André Gagnon et Jérémy Bernier | Bureau parlementaire et Journal de Québec

Photo Stevens LeBlanc

La région de Québec paie actuellement le prix pour avoir tardé à suivre les consignes sanitaires, déplore le ministre de la Santé, Christian Dubé, qui s’attend à une remontée des cas mercredi.

Bien qu’on ait enregistré « seulement » 92 nouveaux cas dans la Capitale-Nationale mardi – soit trois fois moins que le record de 272 cas la veille – il est trop tôt pour se réjouir. 

Il ne serait pas surprenant que les cas repartent à la hausse mercredi, a averti le ministre Dubé lors d’une conférence de presse mardi.

Mentionnons d’ailleurs que dès mercredi, les services de dépistage sans rendez-vous à Fleur-de-Lys seront déplacés à l’intérieur d’ExpoCité pour « offrir plus de confort en cette période automnale ».    

  • Écoutez le journaliste Alexandre Dubé avec Benoît Dutrizac sur QUB radio:   

De l’autre côté du fleuve, en Chaudière-Appalaches, le bilan demeure plutôt stable, avec 47 nouveaux cas en date du 19 octobre, par rapport à 48 une journée plus tôt.

Photo Stevens LeBlanc

Relâchement

Pour M. Dubé, la propagation si rapide du virus à Québec dans les derniers jours s’explique, entre autres, par un certain relâchement du respect des consignes dans la région.

« Le suivi des mesures, peut-être qu'à Québec ç’a pris un petit peu plus de temps, puis là, on en paie les conséquences », a souligné le ministre de la Santé.

« Les gens doivent faire un effort supplémentaire dans les prochains jours dans la région de Québec pour casser la deuxième vague », a-t-il insisté.

La vice-première ministre Geneviève Guilbault a déploré pour sa part que la région fasse piètre figure dans la lutte au coronavirus depuis quelque temps.

« C’est sûr que comme ministre responsable de la Capitale-Nationale, ce n’est pas quelque chose dont je suis fière », a-t-elle avoué, réagissant au nouveau record de cas enregistré lundi à Québec.

« Dommage »

« Ça m’attriste, parce que dans la première vague, on s’en était relativement bien sorti, mais il semble que cette fois-ci, on a été presque un peu la locomotive. Il y a eu la fameuse histoire du karaoké, puis on dirait que depuis ce temps-là, on ne s’en est pas remis. Au contraire, les cas ont augmenté. [...] C’est dommage. » 

157 éclosions actives dans la Capitale-Nationale  

  • Milieux de vie (CHSLD, RPA, etc.) : 26   
  • Milieux de soins : 22   
  • Milieux de garde et d’éducation : 25   
  • Entreprises : 49   
  • Organisations : 17   
  • Bars ou restaurants : 13   
  • Activités sportives, récréatives ou communautaires : 5      

70 éclosions actives dans Chaudière-Appalaches  

  • Milieux de vie (CHSLD, RPA, etc.) : 13   
  • Milieux de soins : 8   
  • Milieux de garde et d’éducation : 12   
  • Entreprises : 33   
  • Activités sportives, récréatives ou communautaires : 4      

Les taux de positivité les plus élevés dans la province  

  • Québec : 6,44 %   
  • Chaudière-Appalaches : 6,15 %   
  • Lanaudière : 5,23 %   
  • Mauricie : 5,20 %   
  • Laval : 4,90 %      

Sources : CIUSSS de la Capitale-Nationale et CISSS de Chaudière-Appalaches 

— Avec la collaboration de Catherine Bouchard


Dans la province, le bilan fait état de 877 nouveaux cas et de 11 décès supplémentaires liés à la pandémie. Le Canada a observé pour sa part un bond de 2252 cas et 16 morts.

APPEL À TOUS

Vous avez vaincu la COVID-19? Le Journal est à la recherche de personnes guéries du coronavirus et qui aimeraient témoigner.

Écrivez-nous à jdm-scoop@quebecormedia.com