/sports/homepage

Lance Stroll a été atteint de la COVID-19

Agence France-Presse

Le Montréalais Lance Stroll, absent du Grand Prix de l'Eifel en Allemagne le 11 octobre, était malade en raison de la COVID-19. Il a toutefois depuis été testé négatif et peut courir de nouveau, a-t-il révélé sur Twitter.

Il pourra donc participer au GP du Portugal, à Portimao, ce week-end.

«Je suis arrivé au Nürburgring (qui accueillait la manche allemande, ndlr) après un test négatif», raconte-t-il sur le réseau social. «Samedi (10 octobre) au matin, j'ai commencé à me sentir mal et je me suis réveillé avec des maux d'estomac.»

«Suivant le protocole, je me suis isolé et je ne suis plus entré dans le paddock», poursuit celui qui a été remplacé au pied levé par l'Allemand Nico Hülkenberg lors des qualifications et du GP. «Je n'étais pas en état de courir donc j'ai pris un vol pour revenir chez moi dimanche (11 octobre) au matin. Et comme je me sentais encore mal, je me suis fait tester dimanche soir.»

«Le résultat est revenu positif le lendemain, je suis donc resté isolé chez moi pendant dix jours. Heureusement, mes symptômes étaient plutôt légers», continue le pilote, âgé de 21 ans.

De nouveau testé lundi, il s'est révélé négatif, se sent «en pleine forme» et peut donc reprendre sa place sur la grille.

Son équipier mexicain Sergio Pérez avait pour sa part manqué les Grands Prix de Grande-Bretagne et du 70e Anniversaire de la F1 à Silverstone début août en raison d'un dépistage positif au Covid-19.