/news/society

Le pire centre d'hébergement à Shawinigan, selon la FIQ

Amélie St-Yves | TVA Nouvelles

Le centre d'hébergement du Saint-Maurice à Shawinigan est le pire du Québec en termes de ratio personnel-patients, selon un palmarès de la Fédération interprofessionnelle de la santé du Québec (FIQ) dévoilé mercredi.

Sylvain Gentes y vit et y dénonce le manque de personnel depuis des mois. «On a l'impression qu'actuellement, on est dans un bateau sans gouvernail», a-t-il illustré.

Autour de lui, les visages changent continuellement. Il explique devoir parfois passer son tour pour le brossage de dents ou le rasage de la barbe, tant le manque de personnel est criant.

Avec un ratio pouvant s'approcher de trois personnes pour 180 patients lors de certains quarts de nuit, il faut s'inquiéter des soins, selon des représentants syndicaux.

«Un moment donné, il y a des soins que tu dois prioriser au détriment de d'autres. Et ça, ça met à risque la sécurité des patients», a affirmé la présidente du Syndicat des professionnelles en soins de la Mauricie et du Centre-du-Québec, Nathalie Perron.

La direction du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux a indiqué avoir engagé des aides de services et des préposés aux bénéficiaires pour aider les infirmières débordées

Au centre d'hébergement Saint-Maurice, cinq aides de service ont été engagées pour les quarts de nuit.

Le CHSLD Laflèche, qui avait cumulé 44 décès lors de la première vague, fait également piètre figure dans le palmarès du syndicat des infirmières.

«Difficile à ce moment de bien comprendre quelle est l'analyse qui a été faite derrière ces données-là», a pour sa part indiqué Sébastien Rouleau, directeur du programme de soutien à l'autonomie des personnes âgées.