/news/currentevents

Trois arrestations après un délit de fuite qui s'est terminé en accident

Agence QMI

MAXIME DELAND/AGENCE QMI

Trois jeunes hommes ont été arrêtés, tous pour une raison différente, après avoir tenté de fuir la police sur l'autoroute 40, provoquant ainsi un accident qui a fait deux blessés légers.

Selon ce qu'a expliqué le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM), des patrouilleurs ont d'abord voulu intercepter un automobiliste pour une infraction au Code de la route commise sur l'autoroute.

Dès qu'ils ont vu les gyrophares s'allumer, les jeunes ont tenté de prendre la fuite. Les policiers n'ont cependant même pas eu le temps d'entamer une poursuite puisque, dans sa hâte, le conducteur a embouti l'arrière d'un autre véhicule quelques centaines de mètres plus loin, mettant fin à sa tentative d'échapper à la police.

Au cours de leurs vérifications, les agents ont réalisé que trois hommes âgés de 19, 21 et 24 ans étaient tous fautifs aux yeux de la loi. L'un faisait l'objet d'un mandat d'arrestation, un second se trouvait en bris de conditions de libération et le troisième était recherché dans un dossier de violence conjugale, a énuméré l'agent Jean-Pierre Brabant, porte-parole pour le SPVM.

Les trois hommes ont donc été arrêtés sur-le-champ.

Une femme de 24 ans qui prenait aussi place dans la voiture a subi des blessures mineures.

De son côté, le conducteur du véhicule happé par les fuyards a été transporté en centre hospitalier pour traiter une blessure jugée mineure.

Des policiers de la Sûreté du Québec et du SPVM se sont partagé le travail d'enquête dans ce dossier, les premiers analysant la scène de l'accident tandis que les seconds se sont concentrés sur le volet des arrestations.