/news/world

L'OTAN se dote d'un centre spatial pour protéger ses satellites

AFP

L'OTAN va créer un centre spatial en Allemagne chargé de protéger les satellites des pays de l'Alliance contre les attaques ennemies, a annoncé jeudi son secrétaire général Jens Stoltenberg.

Les ministres de la Défense ont donné leur accord à ce projet lancé lors du sommet de l'OTAN en décembre 2019 à Londres. Ils sont réunis en visioconférence sur deux jours, notamment pour examiner les vulnérabilités des infrastructures et des équipements de l'Alliance.

Le centre sera installé sur la base du haut commandement des forces aériennes de l'OTAN à Ramstein, dans le Land de Rhénanie-Palatinat (sud-ouest de l'Allemagne), a précisé Jens Stoltenberg. «Le centre va s'appuyer sur ce qui existe à Ramstein. Ses effectifs seront peu importants au départ mais seront étoffés» par la suite, a-t-il assuré.

«L'espace est devenu un domaine opérationnel pour l'OTAN, important pour notre sécurité», soulignait la déclaration adoptée lors du sommet de l'Alliance.

Les satellites des pays de l'Alliance sont très vulnérables et sont des cibles potentielles d'attaques, a souligné M. Stoltenberg. «La Chine et la Russie ont développé des capacités en mesure d'aveugler et de détruire les satellites, ce qui aurait des conséquences très graves pour les communications des pays de l'Alliance», a-t-il expliqué.

Mais il n'est pas question pour l'OTAN de militariser l'espace, a-t-il insisté.

Le centre spatial de Ramstein aura pour mission de «partager les informations obtenues sur les menaces contre les satellites» et de «coordonner les activités de ces satellites», a-t-il précisé.

Les satellites sont cruciaux pour les activités militaires de l'OTAN, notamment pour ses exercices et ses missions, mais également pour la défense grâce à leur capacité de détecter les lancements de missiles, a-t-il insisté.

L'espace est devenu le cinquième domaine d'opération avec l'air, la terre, la mer et le cyberespace.