/news/society

Des hôtels se proposent pour accueillir des itinérants

TVA Nouvelles

L’émission «J.E» dévoilait jeudi l'impact dévastateur de la pandémie sur l'itinérance. Voilà que des hôtels montréalais se portent volontaires pour accueillir des personnes sans abri cet hiver.

• À lire aussi: Cri du coeur pour retrouver sa fille itinérante

• À lire aussi: «J.E» | Montréal, un refuge à ciel ouvert

• À lire aussi: L’itinérance et la réalité de la rue scrutée par «J.E»

La Ville de Montréal a annoncé cette semaine qu’elle allait doubler le nombre de lits d’urgence pour un total de 400 cet hiver.

Malgré tout, des personnes sont forcées de dormir dans des tentes, dans des immeubles abandonnés et d’autres dans la rue.

Des chambres d’hôtel seront donc disponibles dans des établissements de la métropole pour s’assurer que personne ne doive dormir au froid. 

«Chaque fois qu’on a été appelés en renfort, les hôteliers répondent présents. J’ai un certain nombre d’établissements qui sont en discussion avec la Ville de Montréal pour accueillir des personnes en situation d’itinérance dans leur établissement», explique Eve Paré de l’Association des hôtels du Grand Montréal.

La députée libérale de la circonscription Bourrassa-Sauvé, à Montréal, et responsable en matière de lutte contre la pauvreté a réagi.

«Il faut qu’il y ait construction de logements sociaux pour qu’il y ait des logements transitoires. Des logements sociaux, il faut qu’il y en ait beaucoup plus», a fait savoir Paule Robitaille. 

Selon elle, il faut débloquer l’argent de l’entente entre le fédéral et le provincial. «Il y a une crise humanitaire qui est en train de se dessiner», affirme-t-elle.

Dans la même catégorie