/news/society

Forcées d'accoucher loin de la maison

Mélissa Fauteux | TVA Nouvelles

Depuis que le Centre mère-enfant de Thetford Mines a annoncé que les femmes devront dorénavant accoucher à l'hôpital de Saint-Georges les fins de semaine, Julie Martineau, enceinte de 34 semaines, est inquiète.

Saint-Georges est à 63 kilomètres de chez elle, c’est-à-dire à 50 minutes de route lorsque les conditions routières sont optimales.

«On ne se cachera pas que c'est un petit stress supplémentaire. En fin de grossesse, y’a déjà beaucoup de choses qui sont stressantes alors c'est sûr que c'est un élément additionnel dont on aurait pu se passer», a déclaré Julie Martineau, dont la fille, Rose, devrait naître le 5 décembre, un samedi.

C'est le manque de personnel qui oblige l'établissement à transférer ces services. En plus des nombreux congés de maternité, plusieurs employés ont contracté la COVID-19.

À compter d'aujourd'hui, et ce, jusqu'à une date indéterminée, tout accouchement qui surviendra entre le vendredi 16 h et le lundi 8 h devra se faire à Saint-Georges, à moins d'une urgence.

L'établissement tente tout de même de se faire rassurant.

«Si le médecin, lors de son évaluation avec l'infirmière, juge que la femme n'a pas le temps d'être transférée vers l'hôpital de Saint-Georges, à ce moment-là, l'accouchement aura lieu à l'hôpital de Thetford Mines», a déclaré Nancy Duperron, coordonnatrice clinico-administrative au programme jeunesse du CISSS Chaudière-Appalaches.

L'établissement a expliqué que les femmes enceintes de 36 semaines et plus seront contactées sous peu. La procédure à suivre selon leur situation leur sera transmise.

Ce délestage a eu des échos jusqu'à Québec vendredi. En point de presse, la ministre de la Sécurité publique Geneviève Guilbault s'est désolée de la situation, qui est loin d'être unique à l'hôpital de Thetford Mines.

«Ça démontre la fragilité de notre système. On manque de personnel et on va être obligé de délester encore plus si la situation ne se résorbe pas et si on ne diminue pas le nombre de cas de COVID-19 au quotidien», a-t-elle dit.

Rappelons que la ville de Thetford Mines est en zone rouge depuis près d'un mois.