/news/politics

Justin Trudeau se prononce sur le controversé mot en N

TVA Nouvelles

Le mot «nè...», le controversé et chargé de sens N word, est sur toutes les lèvres depuis que des professeures d’université l’ont employé dans le cadre de leurs cours. 

• À lire aussi: Université d’Ottawa: Normand Brathwaite choqué

• À lire aussi: Des profs de l’Université d’Ottawa dénoncent la suspension d'un collègue

• À lire aussi: Université d'Ottawa : Blanchet invite Trudeau à lancer un appel au calme

La suspension de Verushka Lieutenant-Duval, qui enseigne à l’université d’Ottawa, a provoqué un tollé. Elle a depuis été réintégrée dans ses fonctions. 

Justin Trudeau a été appelé à commenter le sujet cette semaine en Chambre. Dans une entrevue à Salut bonjour week-end, le premier ministre précise sa pensée.

«Un enseignant a plusieurs responsabilités, une responsabilité de liberté intellectuelle et d’expression, mais aussi une responsabilité de protéger et de créer un espace sécuritaire pour ses étudiants et c’est à ce niveau-là qu’il faut toujours faire de choix et des équilibres», soutient M. Trudeau. 

*** Ne manquez pas l’entretien d’Ève-Marie Lortie avec Justin Trudeau dans le cadre de l’émission matinale sur les ondes de TVA samedi matin.