/news/politics

15 M$ pour trois projets liés à l’intelligence en transport

Agence QMI

Economie Pierre Fitzgibbon

Photo Agence QMI, Simon Clark

Trois organismes à but non lucratif se partagent une enveloppe de 15 millions $ pour pousser plus loin leur projet respectif dans la sphère de l’intelligence en transport.

• À lire aussi: Fitzgibbon dit ne mousser aucune candidature à la mairie

• À lire aussi: Plus de 2,2 M$ pour des vedettes américaines

• À lire aussi: Risques d'espionnage: Fitzgibbon forcé de reculer sur le projet de dirigeables

Ils ont été retenus à la suite d’un appel de propositions du ministère de l'Économie et de l'Innovation.

Une somme de 4,1 millions $ va à l’organisme Projet mobilisateur Tracteur autonome ELMEC, qui souhaite développer des équipements pour la mise en place d’un parc de véhicules légers, électriques, autonomes et intelligents dans le secteur agricole. Ces véhicules pourront exécuter des tâches dans les champs. Le projet totalisant des investissements de 8,6 millions $ est piloté par ELMEC et SC3 Automation.

Tangente IA a droit de son côté à une aide de 5,6 millions $ pour la création d’une plateforme participative de données ouvertes pour le secteur de la mobilité intelligente. Le projet de 11,6 millions $ est poussé par BusPas, KPI Digital et Enseicom. Il vise à installer des capteurs et des émetteurs d’informations visuelles et sonores aux arrêts d’autobus, une base de données, une solution analytique infonuagique et une application web pour les opérateurs de réseaux de transport collectif. Une application sera aussi disponible pour les usagers.

L’organisme Camions bien connectés reçoit enfin 5,3 millions $ pour poursuivre le développement d’un projet totalisant 11 millions $. Celui-ci a trait à des outils matériels et logiciels nécessaires pour assurer une interaction technologique sécurisée entre les équipementiers, les véhicules, les chauffeurs et les gestionnaires de flottes. Bell, Effenco et DANA TM4 sont derrière cette initiative.

«Le Québec est un leader de la transition vers les transports électrifiés et intelligents», a dit le ministre de l’Économie et de l’Innovation, Pierre Fitzgibbon, samedi, par communiqué.

«Je suis très fier de voir ces projets mobilisateurs prendre forme grâce à la combinaison des expertises des entreprises partenaires, a-t-il poursuivi. La lutte contre les changements climatiques nécessite une action concertée de tous les acteurs et du gouvernement pour favoriser la croissance d'une économie québécoise plus verte et durable.»