/news/coronavirus

Fort achalandage à l’hôpital de Granby

Agence QMI

Les urgences de l’Hôpital de Granby présentant un fort achalandage samedi après-midi, le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) de l’Estrie-CHUS a lancé un appel à la population pour que les gens ayant des problèmes de santé mineurs optent pour d’autres avenues.

• À lire aussi: Quatre nouveaux cas de COVID à l’hôpital de Granby

• À lire aussi: Lionel Carmant: la DPJ de l’Estrie n'est pas prête à une fin de tutelle

• À lire aussi: Palmarès de la FIQ: trois CHSLD avec la cote «très dangereux» en Estrie

L’achalandage important aux urgences de l’hôpital «n’est pas attribuable à la COVID-19», a-t-on précisé.

«Le constat est à l’effet que certaines personnes s’y rendent pour des problèmes de santé mineurs», a fait savoir le CIUSSS de l’Estrie-CHUS dans un communiqué diffusé samedi.

Pour cette raison, on demande à la population de «choisir judicieusement le lieu de ses soins et de ses services».

Le CIUSSS a tenu à rappeler que sur le territoire de La Haute-Yamaska, «près de neuf personnes sur dix ont un médecin de famille (89 %). Plusieurs peuvent avoir un rendez-vous dans un GMF ou auprès de leur médecin de famille dans un délai de 36 à 48 heures.»

«Si nous lançons cet appel, c’est parce que nous devons être en mesure d’assurer l’accessibilité des soins et des services à la population. La meilleure façon d’y arriver est de diriger les personnes vers le bon endroit où les recevoir en fonction de leurs besoins», a expliqué Karine Duchaineau, directrice générale adjointe au programme de santé physique générale et spécialisée.