/news/coronavirus

Une directrice de la santé publique fond en larmes pendant un point de presse sur la COVID-19

TVA Nouvelles d'après CNN

La directrice de la santé publique de l’Illinois s’est mise à pleurer en pleine conférence de presse, vendredi, alors qu’elle rapportait les cas de COVID-19 dans l’État américain. 

• À lire aussi: [EN DIRECT] Les derniers développements sur la COVID-19

• À lire aussi: Le chef de cabinet du vice-président américain déclaré positif

• À lire aussi: Covid-19 aux États-Unis: record de cas pour le deuxième jour consécutif

«Depuis hier, nous avons perdu 31 vies additionnelles, pour un total de 9418 morts, a commencé à annoncer la Dre Ngozi Ezike. Ce sont des gens qui ont commencé l’année 2020 avec nous, mais qui ne seront pas avec nous autour de la table à l’Action de grâce.»

Elle a poursuivi, d’une voix tremblante. 

«Jusqu’à maintenant, nous rapportons 3874 nouveaux cas, pour un total de 364 033 cas confirmés depuis le début de cette pandémie», a-t-elle ajouté avant de s’arrêter. 

«Excusez-moi, s’il vous plaît», a-t-elle simplement dit avant d’essuyer une larme et de se retourner en s’éloignant du podium duquel elle donnait son allocution. 

Après qu’un homme portant un masque lui a tendu une boîte de mouchoirs, elle a essuyé ses yeux et est retournée au micro. 

«Je suis désolée», s’est-elle excusée avant de reprendre son bilan. 

Au cours de ce point de presse, la directrice de la santé publique a notamment mentionné que son poste ne la gardait pas dans «une sorte de bulle sans COVID exemptée de toute la douleur et la tragédie de cette pandémie». 

Elle a aussi invité les Illinoisais qui se sentent épuisés par la pandémie à penser aux employés du réseau de la santé qui sont au front. 

«Si vous dites que vous êtes fatigués de la COVID parce que vous devez continuer de porter un masque, pensez à la fatigue des employés de la santé, des pneumologues, qui vont devoir passer au travers de tout cet épisode de nouveau, d’essayer de se battre pour la vie des gens parce que nous n’avons pas pu trouver le moyen de contrôler ce virus en appliquant quelques mesures simples qui nous ont été recommandées», a dit la Dre Ezike.

Samedi, l’État de l’Illinois rapportait 6161 nouveaux cas, son nombre quotidien le plus élevé depuis le début de la pandémie. Les autorités recensaient également 63 nouveaux décès, selon ce que rapporte CNN.

Plus de 4000 nouveaux cas quotidiens ont été enregistrés au cours de six des neuf derniers jours. 

L’Illinois compte un peu plus de 12 millions d’habitants.