/news/world

Billie Eilish appelle à voter contre «l’homme orange»

WENN

Billie Eilish a supplié ses admirateurs de voter « pour faire partir l'homme orange » (Donald Trump) de la Maison-Blanche, afin que la crise du coronavirus soit mieux gérée, et qu'elle puisse à nouveau partir en tournée. C’est ce qu’elle a demandé dans une webdiffusion samedi. La chanteuse a dévoilé qu'elle ne voyait pas venir la fin de la pandémie si Donald Trump restait au pouvoir.

• À lire aussi: «Sortir peut attendre»: le dernier James Bond de nouveau repoussé en raison de la COVID-19

• À lire aussi: Billie Eilish s'en prend aux fêtards irresponsables

• À lire aussi: Le palmarès «Forbes» 2020 en 10 artistes

Après que les mots « Pas de musique sur une planète morte » aient clignoté sur l'écran, à la fin de sa chanson All The Good Girls Go To Hell, elle s'est adressée à son public virtuel. 

« S'il vous plaît, votez. Nous avons dix jours jusqu'à l'élection. C'est tellement important de voter, surtout si vous êtes jeunes, car nous sommes ceux qui ont un futur. Sauf si vous ne votez pas, et nous mourrons tous. Mais je ne peux pas vous souligner plus l'importance de voter le plus tôt possible. J'ai voté la semaine dernière. Nous devons faire quelque chose, car le monde meurt, des gens meurent, et Trump est le pire », a supplié l'artiste de 18 ans.

« J'espère pouvoir vous voir bientôt. Je ne peux pas vous dire à quel point j'aimerais être sur la route », ajoute-t-elle selon Variety. « Pendant la quarantaine, je me suis rendu compte que c'est le seul endroit où je me suis sentie à ma place, devant vous, avec vous. Ça arrivera, un jour, si on fait en sorte de virer l'homme orange. Peut-être qu'on se reverra. Je ne plaisante pas », a conclu Billie Eilish.