/news/coronavirus

Des gyms vont défier le gouvernement

TVA Nouvelles

Une coalition représentant 200 salles d’entraînement, centres de yoga, de danse, de CrossFit et d’arts martiaux défie Québec et annonce que leurs portes seront ouvertes le 29 octobre prochain même si gouvernement prolonge le défi 28 jours.

• À lire aussi: Coalition pour rouvrir les gyms: un Hells Angels comme interlocuteur

• À lire aussi: «Des efforts extraordinaires pour compenser le sabotage de certains»

• À lire aussi: «Certaines mesures pendant plusieurs mois», dit une infectiologue

Dans un communiqué publié lundi matin, la coalition affirme que les centres d’activités physiques sont des «auxiliaires de la santé publique» et que leurs établissements ne représentaient pas de secteurs d’éclosion de la COVID-19.

Les signataires poursuivent en indiquant que le «deuxième confinement a été reçu comme une claque au visage par [leurs] membres» et affirment que «la mission première de [leur] secteur est d'améliorer la santé des Québécois et des Québécoises».

«Le 29 octobre prochain, nous ouvrirons nos salles de sport dans toutes les régions du Québec afin de redevenir le partenaire de la santé des Québécois et des Québécoises. Toutes les mesures sanitaires en vigueur seront respectées. Si le gouvernement d'ici là est en mesure de nous prouver, à l'aide d'études, que nous sommes une source d'éclosion, nous ferons marche arrière. Pour l'instant, acculés au pied du mur et face à des faillites imminentes... quel choix avons-nous? Monsieur le premier ministre, nous sommes à genou et à bout de souffle», peut-on lire.

La coalition dit attendre un «plan réel d’action» pour «faire face à la crise touchant nos PME».