/news/techno

Facebook avance ses pions dans le jeu vidéo

Agence France-Presse

Facebook a annoncé lundi que plusieurs jeux vidéos gratuits seraient désormais accessibles à distance et sans le moindre téléchargement depuis sa plateforme, emboîtant ainsi le pas à d'autres piliers américains du numérique.

• À lire aussi: Facebook s'oppose à un projet de recherche

• À lire aussi: Vidéo virale : plus de 500 entrepreneurs disent non au confinement

• À lire aussi: Géants du web: les médias canadiens déplorent des «pratiques monopolistiques»

Contrairement à Google ou Amazon, le géant des réseaux sociaux ne lance pas un service à part entière, mais offre à ses utilisateurs la possibilité d'accéder à certains titres grâce au «cloud» (l'informatique à distance) depuis leur application mobile Facebook ou leur navigateur Internet.

«Aucun matériel et aucune manette ne sont nécessaires: vos mains sont les manettes, car nous débutons avec des jeux mobiles développés spécifiquement pour les smartphones», explique dans un article de blog Jason Rubin, vice-président du département Jeux chez Facebook.

Cinq titres sont disponibles au lancement en version beta de «Facebook Gaming» aux États-Unis: un jeu de course (Asphal 9: Legends), un jeu de golf (PGA TOUR Golf Shootout), un jeu de rôle (Mobile Legends: Adventure) et deux jeux de cartes (Solitaire: Arthur's Tale et WWE SuperCard).

Ces jeux sont gratuits, mais contiennent des options d'achats intégrés à l'application ainsi que des publicités.

Ils sont accessibles sur Internet et sur les appareils équipés du système d'exploitation mobile Android de Google, mais ne sont pour l'heure pas présents sur iOS, le système d'exploitation d'Apple.

La marque à la pomme est elle-même très investie dans le secteur des jeux mobiles à travers sa boutique d'applications, l'App Store, via laquelle elle perçoit des commissions versées par les éditeurs.

Un système équivalent existe au sein du Play Store de Google, mais le groupe autorise les utilisateurs d'appareils sous Android à recourir à d'autres magasins virtuels.

Les grands noms américains de la technologie manifestent un intérêt croissant pour les jeux vidéos dématérialisés comme l'ont illustré ces derniers mois les lancements des plateformes Stadia par Google et Luna par Amazon.

De son côté, Microsoft a récemment ajouté le service xCloud pour les abonnés de sa bibliothèque de jeux en ligne.

«Plus de 380 millions de personnes jouent chaque mois à des jeux sur Facebook et les gens vont jouer à des jeux accessibles à distance aux côtés de ceux qui jouent à des jeux instantanés», écrit M. Rubin.