/news/politics

Les libéraux remportent Toronto-Centre

Agence QMI

Les circonscriptions de Toronto-Centre et de York-Centre sont restées aux mains des libéraux de Justin Trudeau après les élections partielles de lundi.

Une victoire moins éclatante dans un fief libéral mais qui barre la route du Parlement à la nouvelle chef du Parti vert, Annamie Paul, et au chef du Parti populaire, Maxime Bernier, qui ont tous deux mordu la poussière au soir du vote.

La chef de parti se présentait dans la circonscription de Toronto-Centre à la faveur d'une élection partielle tenue lundi soir pour trouver un remplaçant à l'ancien ministre des Finances Bill Morneau, qui avait quitté son poste dans la foulée du scandale WE Charity et de divergences avec le premier ministre Justin Trudeau.

Vers 23 h 30, Annamie Paul tirait de l'arrière face à sa rivale libérale Marcie Ien, une animatrice et journaliste de la chaine CTV. Mme Ien était créditée d'environ 41 % des voix, contre 33 % pour Mme Paul.

Après dépouillement, la victoire de la libérale a été confirmée avec 42 % des voix contre 32,7 % pour la chef du Part vert.

Il s'agit néanmoins d'une progression impressionnante pour la nouvelle chef, qui avait obtenu la faveur de seulement 7 % des électeurs de Toronto-Centre lors de l'élection générale de 2019.

Le Parti vert a d'ailleurs tâché de faire preuve d'optimisme en soulignant le gain en termes de voix. «Les électeurs à travers le pays sont sensibles au message des Verts et nous allons continuer sur cette lancée», a indiqué la formation politique en précisant que sa chef se présentera à nouveau dès qu'une occasion se présentera, peu importe dans quelle circonscription.

Quelque 25 203 électeurs se sont prévalus de leur droit de vote, soit un taux de participation de 30,96 %.

Bernier ignoré  

Pour sa part, le chef du Parti populaire du Canada, Maxime Bernier, a été pratiquement ignoré par les électeurs de York-Centre.

Le Beauceron a reçu l'appui de seulement 3,6 % des électeurs et terminerait la course au quatrième rang, entre le NPD (5,8 %) et les verts (2,6 %).

Les électeurs ont plutôt jeté leur dévolu sur les candidats du Parti libéral et du Parti conservateur, qui se sont livré une chaude lutte tout au long de la soirée en obtenant chacun plus de 40 % des voix exprimés. Au final, le libéral Ya'ara Saks (45,7 %) a devancé le conservateur Julius Tiangson (41,8 %).

Tard dans la soirée, M. Bernier n’avait pas encore réagi à sa défaite, la seconde en tant que chef de parti.

Le taux de participation était de 25,64 % des 70 434 inscrits.

Les électeurs de York-Centre étaient appelés à remplacer le libéral Michael Levitt, qui avait annoncé sa démission en août dernier pour consacrer son temps à sa famille.

Pour un premier test des plus difficiles depuis la pandémie, les libéraux auront conservé ainsi les deux circonscriptions de Toronto.