/news/politics

Le Bloc vote par erreur contre une motion sur WE Charity

Agence QMI

GEN-

Photo d'archives, Agence QMI

Le Bloc québécois a voté «par erreur» contre une motion visant la divulgation de frais couverts par WE Charity pour que le premier ministre Justin Trudeau et sa femme, Sophie Grégoire Trudeau, prennent la parole durant des événements de l’organisation.

• À lire aussi: Trudeau ne veut pas d'élections anticipées en pleine pandémie

• À lire aussi: L'élection fédérale évitée pour l’instant

• À lire aussi: Élection fédérale: aux oppositions de décider, riposte Trudeau

La motion a ainsi été battue à cinq voix contre quatre au comité parlementaire de l’éthique, lundi. Le texte sommait l’agence Speaker’s Spotlight de fournir les documents précisant les sommes remboursées par différentes organisations comme WE Charity depuis 2008.

Les bloquistes, après avoir constaté leur impair, tentaient d’obtenir une révision du vote afin de rectifier le tir à la prochaine réunion du comité.

«Ce fut une erreur provoquée par un certain nombre de facteurs : problèmes informatiques, absence de traduction ainsi que de nombreux amendements effectués en anglais seulement», a affirmé le leader parlementaire du Bloc québécois, Alain Therrien.

La députée Julie Vignola, qui était la bloquiste qui siégeait au comité au moment du vote, semblait d’ailleurs confuse durant la mise aux voix puisqu’elle a demandé si le texte sur lequel le vote portait pouvait être lu à nouveau. Le président du comité a refusé en expliquant qu’un vote ne peut pas être interrompu une fois qu’il est entamé.

«Nous sommes en faveur de cette motion. Les votes précédents en font foi», a ajouté M. Therrien en guise de précision.

On ne savait pas, lundi en fin d'après-midi, si la demande de révision du Bloc québécois serait acceptée.

Dans la même catégorie