/news/law

Manœuvre électorale frauduleuse: ouverture du procès du maire de Saint-Jérôme

TVA Nouvelles

Le procès pour manœuvre électorale frauduleuse intenté par le directeur général des élections contre maire de Saint-Jérôme, Stéphane Maher, s'est amorcé lundi. 

• À lire aussi: La démission du maire de Saint-Jérôme réclamée

• À lire aussi: Enregistrement gênant du maire: Jacques Duchesneau ne peut rien faire

Cette affaire est basée sur un enregistrement audio fort embarrassant où l’on peut entendre le maire offrir un emploi pour écarter des candidatures. 

C’est l'ex-conseiller municipal de Saint-Jérôme, Mario Fauteux, qui a enregistré Stéphane Maher à son insu, un mois avant l'élection de 2017. 

Dans l’enregistrement, on entend monsieur Maher dire: «Je ne te garderai pas comme conseiller municipal. En compensation j’ai quelque chose d’intéressant pour toi. J’ai deux, trois postes prestigieux à t’offrir. Je sais que le parc c’est un de tes rêves de le gérer, je te l’offre sur un plateau d’argent. Je t’offre tout. Mario, tu choisiras ce que tu veux, je vais te payer, ciboire.»

«Il ne voulait pas me voir candidat et il m'a offert des postes pour ne pas l'être, et c'est ça qui, maintenant, est devant procès», a affirmé lundi Mario Fauteux.

«Ce que je prévois, parce que je connais la preuve, c'est qu'il n'y a rien qui va écorcher le maire là-dedans», a pour sa part soutenu l’avocat du maire, Me Robert Brunet.

Le procès s’échelonnera sur cinq jours. S'il est trouvé coupable, le maire Maher pourrait ne pas pouvoir siéger pour une période de cinq ans.