/news/world

Twitter en mode prévention en vue des élections américaines

Agence France-Presse

À l'approche des élections américaines du 3 novembre, Twitter diffuse depuis lundi en évidence sur son fil d'actualités des messages destinés à prévenir ses utilisateurs de possibles manoeuvres de désinformation sur le vote par correspondance et les résultats.

• À lire aussi: Des sites web canadiens parmi les plus actifs en désinformation

• À lire aussi: Les «accidents» intimes se multiplient sur Zoom

• À lire aussi: En pleine épidémie, Shopify, l’anti-Amazon, affiche une santé éclatante

Le réseau social, qui multiplie depuis plusieurs mois les mesures pour tenter de limiter les propos erronés sur les scrutins, dit vouloir aider les internautes «à rester informés sur ces sujets essentiels», selon son compte officiel TwitterSupport.

Le groupe a baptisé ces messages «pre-bunk», car ils sont destinés à être diffusés en amont de potentiels propos litigieux, que le groupe prévoit par ailleurs de démentir («debunk»).

«Les recherches montrent que devancer la désinformation est un moyen puissant de renforcer la résilience», a souligné Yoel Roth, responsable de l'intégrité de la plateforme, sur son propre compte.

Traumatisés par les scrutins de 2016, les réseaux sociaux américains Facebook et Twitter cherchent à préserver leurs plateformes des campagnes de manipulation et de désinformation.

Sur un message diffusé par Twitter lundi, il est écrit: «Les spécialistes des élections confirment que le vote par correspondance est sûr et sécurisé, même s'il est de plus en plus utilisé. Vous pourrez tout de même voir des allégations non vérifiées indiquant que le vote par correspondance entraîne des fraudes à l'occasion des élections américaines de 2020».

Sur un autre message préparé par le réseau social, il est inscrit: «Avec la hausse des votes par correspondance, il est possible que les résultats des élections soient annoncés avec du retard. Cela signifie que vous pourriez voir des candidats revendiquer, sans confirmation, leur victoire».