/news/culture

Décès de Jacques Godin: un homme «rare et unique» pour Danielle Proulx

Marie-Josée R. Roy | Agence QMI

Danielle Proulx, principale partenaire de jeu de Jacques Godin dans la série «Sous le signe du lion», se souviendra de lui comme d’un «immense acteur». 

• À lire aussi: Le comédien Jacques Godin n'est plus

• À lire aussi: Décès de Jacques Godin: «un grand, grand acteur» - Monique Miller

• À lire aussi: Hommages à Jacques Godin

«Il était rare, et assez unique comme personne», a raconté la comédienne en entrevue avec l’Agence QMI, au sujet de l’acteur décédé lundi d’une défaillance cardiaque, à l’âge de 90 ans.

«Ce n’est pas quelqu’un qui était sur les plateformes. C’était un homme assez discret, assez secret, mais dès que les caméras s’allumaient, il était tellement extraordinaire!», a ajouté Danielle Proulx.

Relation controversée 

«Sous le signe du lion» – relecture du téléroman de Françoise Loranger qui avait d’abord connu une première vie à Radio-Canada en 1961 – avait duré le temps de deux saisons à la même antenne, en 1997 et 2001.

Danielle Proulx a donc incarné pendant deux ans Annette Julien, la domestique qui prenait soin des enfants du tyrannique millionnaire Jérémie Martin, que personnifiait Jacques Godin. Les deux personnages entretenaient une liaison amoureuse secrète depuis des décennies, une enfant ayant même vu le jour de cette relation dans un contexte où l’employée était mineure.

«Il y avait une belle chimie entre nous. On s’entendait très bien et on voyait les choses de la même façon. C’était un grand professionnel. On avait des montagnes de textes, et nos devoirs étaient toujours faits. On était contents de faire ça ensemble. On se pinçait chaque jour», commente Danielle Proulx au sujet de sa complicité avec Jacques Godin sur le plateau de «Sous le signe du lion», série que l’actrice aimerait d’ailleurs voir être rediffusée sur une chaîne ou une autre.