/news/culture

Kanye West ne supporte pas l'idée de l'avortement

WENN

Kanye West a fondu en larmes lors d'un rassemblement en Caroline du Sud pour lancer sa campagne présidentielle, car il ne peut pas supporter l'idée de l'avortement. Le rappeur a fait la une des journaux après avoir révélé que sa femme, Kim Kardashian, avait envisagé de mettre fin à sa première grossesse tout en exprimant son point de vue sur l'avortement lors du meeting de juillet.

• À lire aussi: Kanye West «choisi par Dieu pour être le leader du monde libre»

• À lire aussi: Kanye West dit être «le nouveau Moïse»

• À lire aussi: Kanye West absent du scrutin du Wisconsin pour un retard de... 14 secondes

«Elle a dit qu'elle était enceinte, et pendant un mois, deux mois et trois mois, nous avons envisagé qu'elle n'ait pas cet enfant, avait-il déclaré à ses partisans et aux médias. Elle avait les pilules dans sa main. Quand vous prenez les pilules, et si vous les prenez, il n'y a plus de bébé.»

Lors d'une apparition très attendue dans le podcast The Joe Rogan Experience, la chanteur est revenu sur ce meeting de Caroline du Sud, expliquant: «J'ai pleuré et j'étais déchiré et... je n'aime même pas dire à haute voix ce que j'ai dit en Caroline du Sud mais l'idée de, vous savez... j'essaie juste de formuler ce que je veux dire pour que ce soit sans danger et pour protéger ma famille (...) Je pleurais à propos du fait qu’il y avait une chance... que Kim et moi n’ayons pas fondé la famille que nous avons aujourd'hui, a-t-il ajouté. C’est ma façon la plus '' familiale '' de dire ça. Et juste, l’idée de (l’avortement) me déchire, l'idée que je faisais partie d’une culture qui promeut ce genre de chose.»

Kanye West sera opposé au président sortant Donald Trump et au démocrate Joe Biden lors du scrutin qui aura lieu la semaine prochaine.