/news/culture

Le père Britney Spears réplique à son avocat

WENN

Le père de Britney Spears, Jamie, estime que l'avocat de la star n'est pas la « voix exclusive » de la chanteuse et qu'elle devrait être entendue en personne dans le cadre de son affaire de tutelle en cours.

• À lire aussi: Britney Spears: le tribunal refuse de changer le rôle de son père dans sa tutelle

• À lire aussi: Britney Spears ne veut plus être sous tutelle de son père

• À lire aussi: COVID-19: Britney Spears offre son aide

La star de Toxic essaie de se libérer du contrôle de son père Jamie, qui s'occupe de son bien-être et de ses affaires financières depuis 12 ans. Alors que l'avocat de la chanteuse, Sam Ingham, a récemment affirmé qu'il serait le seul à parler au nom de la star, expliquant qu'elle n'est pas mentalement capable de faire des déclarations, Jamie Spears a riposté.

Dans des documents obtenus par TMZ, le père de la star a utilisé la prochaine élection présidentielle américaine pour argumenter, déclarant que si Britney peut encore voter, alors elle devrait pouvoir se représenter elle-même dans cette nouvelle bataille juridique. Jamie Spears insiste sur le fait que Maître Ingham n'a pas l'autorité nécessaire pour être la « voix exclusive » de Britney Spears.

Jamie Spears gère les affaires de sa fille depuis son burn-out public en 2008, au cours duquel elle s'était, entre autres, rasé les cheveux devant les photographes avant d'attaquer la voiture d'un paparazzi à coups de parapluie.